La Littérature française


 

On partage l'histoire littéraire d'habitude en siècles ou en ages.

 

     Le moyen age

            le 11ième  au  15ième S.

            le 16ième S. - La Renaissance de l'antiquité

                                Grequo - romain

            le 17ième S.  Le Classicisme

                     Louis XIV  2ième partie

     le 18ième S.  Le siècle des philosophes

                   Le s. des lumières

                   Le s. de Voltaire             

     Le 19ième S.

                  Le romanticisme

                  Le réalisme

                  Le symbolisme

                  L'impressionisme   (dans les arts)

                  L'expresssionisme

     Le 20ième S. 

                 Le surréalisme  (1925-35) étude des rêves, de l'inconscient

                 L'existentialisme  - années 40   Sartre

                 les années 50  le nouveau roman

                                le théatre de l'absurde

                 les années 60  La critique

                                  Le structuralisme

                 les années 70  La déconstruction

                                Le marxisme  (date ?)

                 maintenant    Le nouvel historicisme

                               L'histoire culturelle

                               le féminisme

                               l'étude de genre (masculin- féminin)

                                    mélange de l'analyse (pol. soc. psy.)

 

Le Moyen Age  -  transition entre l'antiquité et la renaissance

          terme employé par les humanistes, les savants de la renaissance

 

Le trait dominant - la foi judéo-chrétienne

           on dit que la France est le produit du moyen age.

 

le trait dominant aujourd'hui, c'est la science, la technologie 
les ordinateurs

 

  La France autrefois, c'est la Gaule

     Les habitants s'appelaient gaulois

     César a envahi la Gaule et l'a romanisée  (le latin vulgaire a commencé)

         la langue

         les arts (les monuments à Nîmes, Arles, Fréjus)

         la religion

         les moeurs

         l'esprit gaulois

            

                          L'esprit français 

 

L'esprit gaulois avec l'esprit romain combinent pour former l'esprit français.

 

Les Gaulois aimaient boire, manger, disputer, et se battre

   (Pierre Miquel, p.10)

Les Romains avaient un interet à la jurisprudence.la loi le gouvernement.

 

Donc les Français aiment manger, boire,et parler de la politique.

 

Les Français ont un esprit anti-autoritaire. Ils aiment dire non.

Cet esprit est essentiel pour notre pays.

France veut dire franc, libre.

 

La race est gauloise

La culture est romaine

La religion est chrétienne

 

Le 13ième siécle est le grand siècle du moyen age.

    L'architecture gothique   Notre Dame de Paris, de Chartres  

 

    le scolasticisme - la philosophie du moy. age

       1248 Thomas d'Acquin

       le thomisme  synonym pour la scolastique

              une fusion de la foi (la Bible, la religion, la révélation) et de la raison

              une fusion de la Bible et Aristote

       Rabelais se moque des scolastiques

 

Les Chansons de geste

 

Charlemagne  800 ap.JC  le génie politique  couronné empéreur

778  la défaite à Roncevalles (Ronceveau)  l'arrière garde de l'armée est attaqué par les Sarrasins (les Basques)

Charlemagne a fondé l'empire carolinien dont la base est la féodalité.

 

La Féodalité un système économique et social du moyen age

où la terre est partagée en fiefs.   Le mot clef est obéir qui construit un système d'obligations.

 

Le paysan obéit à un vassal.

Le vassal obéit à un suzérain.

Le suzérain obéit à Dieu.

 

On apprend beaucoup de ce système des chansons de geste qui sont des épopées.

 

Un geste est un mouvement de la main.

Une geste est un exploit par ex. dans la guerre où le héros fait des grandes gestes pour son pays.

un poème épique  un ton sobre

la tradition orale (les autres traditions sont celle du manuscrit et de l'imprimerie)

ces chansons sont destinées à etre récitées.

 

Pas de dates à ce temps-là.  Pas d'auteur.  L'auteur n'a pas de droit sur son oeuvre. 

L'auteur ne possède pas son oeuvre, donc cest impossible de trouver le créateur.

Donc au moyen age l'invention littéraire est aux artisans:

         -la personne qui fabrique le papier (plus tard - Tradition de manuscript)

         -celle qui copie les manuscrits 

         -celle qui recite les mots

le poète médiéval est plutot celui qui trouve les mots au lieu de les créer.  (un trouvère - nord, troubadour - sud (12e S.)

le troubadour du 11e S. s'appelle jongleur qui recite les chansons avec une vielle (un instrument à corde)

 

Il en reste 80? ou 120 chansons.

   la plus brève 1000 vers.  la plus longue   20000 vers.

 

La Génèse des chansons de geste - beaucoup de théories

 

La théorie des Cantilènes (Chansons) Gaston de Paris 1884

            Les chansons sont d'origine germanique composé par des poètes et pas l'oeuvre d'un seul artiste.  La cultur de France est gallo-romaine et germanisée.  Les  Ch. de geste sont d'origine populaire, orale, et germanique

     Français v.d. franc

     La litt. fran. est donc d'origine allemande!

 

Joseph Bédier  1908-13   La théorie des sanctuaires

Les ch. de geste sont des oeuvres des artistes particuliers et sont d'origine française.

     Sa théorie est plus à droite  Franc v.d. libre

         Des sanctuaires sont des endroits saints où visitent les pélérins  pour voir des réliques des saints pour prier.

Saint Jacques de Compostelle en Espagne (Rome et Saint Denis)

Pour divertissement on (les moines ou les jongleurs) raconte des histoires aux pélérins (le public)

 

Pourquoi lire La Chanson de Roland?

 

-étudier l'esprit féodale

-enseigner la poésie primitive

-1870 la dispute de la terre moyenne entre la France et l"Allemagne.  Qui a le droit à la terre?

-Propagande pour les croissades - le Christianisme contre le Paganisme

     La Douce France - la France est équilibré en climat et tempérement

 

La Structure est en 3 actes:

-La Trahison de Ganelon

-La Bataille et la Mort de Roland.

-le chatiment de Charlemagne

 

Roland est preux   prouvé.  C'est un paladin, un homme attaché au palais de Charlemagne qui voyage et combattre pour lui.  Il est noble, seigneur, baron.

Olivier est sage.  Son ami.

 

2 types de personne

le preux - il adore la bataille et vit par la morale héroique

     le sage - il est courageux mais prudent. Il est mésuré,  équilibré.

 Durendal - l'épée de Roland  symbole de sa force et vigeur et de son honneur qui est basé sur un idéal plutot qu'une chose pratique et réele.  L'idéal de Roland est la morale héroique qui est basée sur le courage.

Le danger exalte le courage.

Roland est connu sa reputation est grande.

Il est difficile de se dépasser.

 

La Forme des chansons de geste

Elles sont  en laïsses:  des strophes inégales en vers  (rap and hip hop?)

il y a de l'assonance, la répétition des sons voyelles à la fin des vers

Les vers sont décasyllabiques, vers de 10 syllabes avec une césure ou coupure après le 4ième

 

La mort d'Olivier  -  il proclame ses péchés  

 

La Mort de Roland

            Il est sous un pin

            il pense à ses conquetes, sa famille, la France, Charlemagne

                         Charlemagne l'a nourri.  il l'a élévé

            puis il pense à son salut, il clame sa coulpe

            il demande la miséricorde de Dieu

            il donne son gant à Dieu

                        son gant symbolise son obéissance totale à Dieu, au Suzérain

             les anges, Gabriel, Raphael, et Michel l'amènent au ciel

 

Vers 4002  "Ci falt la geste que Turoldus declinet"

            Ici s'arrête l'histoire que Turoldus expose

Turoldus?  le moine qui l'a copiée

           le poète qui l'a composée

           le jongleur qui l'a récitée

 

Il n'y a pas de moyen de savoir

L'Importance de La Chanson de Roland

1. Le premier grand texte littéraire en France  1er monument de la litt. française.

2.  Une source du jeune Christianisme  les rites et l'esprit

3.  le style primitif, le manque de metaphores,  la narration par le dialogue d'habitude

4.  c'est pour les étudiants qui ont besoin de propagande pour la grandeur de France  (pour les gens de 1870 et la lutte avec l'Allemagne pour la terre entre France et Allemagne (la Prussie)

5.  Le theme de la Morale héroïque

            La morale s'agit de la conduite humaine

            Roland dépasse l'homme ordinaire

            cette morale vient de la société féodale et des seigneurs        qui se croient tout puissant.

            Cette morale developpe en vanité.

            L'égoïsme de Roland a causé la perte d'une armée

Ce theme continue dans Le Cid et Saint Exupéry ou le devoir est tout important.

            La morale héroïque peut former des gens tyranniques

     Qui a raison?  Roland ou Charlemagne?

                    Le baron ou le roi?

                    le fils ou le père?

                    Nous ou Dieu et l'Eglise?               

            L'orgueil est la base de cette morale.

            L'église a peur de cela.

D'ici commence une lutte entre le type Roland et le Suzérain - Roi qui finira avec la Révolution française.

            le nobles et le roi

            la bougeoisie et les nobles

            tous les deux contre le roi

 

Le Premier Age Féodal  le 10ième et 11ième siècles

            les chateaux étaient forts et rudimentaires

            les seigneurs vont à la guerre contre d'autres barons

             ils aiment la chasse

               et plus tard, ils aiment les tournois

                 ils aiment l'activité

           

la femme reste avec les enfants et le valetaille (chef des servants).  Pas beaucoup de respect pour les femmes. Ce sont des objets.

C'est un attitude mysogyne qui meprise la femme.

Les moines sont durs envers les femmes à cause d'Eve?

Roland n'a que 33 vers consacrés à la elle Aude

 

Le Deuxième Age Féodal   le 12 ième Siècle

Le preux devient le chevalier.  Une nouvelle moralité, c'est la Chevalerie qui consiste de la politesse et l'admiration envers les femmes.  Les maisons deviennent plus belles. La Cour devient le centre du chateau et le site de la chevalerie où les gens se melent.  Donc, La Courtoisie

 

Deux théories de sa génèse ( La Courtoisie, les romans courtois et laChevalerie)

 

1. L'Eglise - une grande force au 12ième S.

            La Trêve de Diex - interdiction de la guerre pendant les fêtes           et le dimanche  (Paques, Noel)  plus tard La Carême et l'Avant-Noël.

 

L'homme reste de plus en plus à la maison. La femme se met à mener une vie mondaine.  Elle s'occupe du chateau et cherche des divertissements pendant les repas.  Elle invite des troubadours pour raconter des histoires.

 Trobar  et chantar:  composer (trouver des mots) et chanter.

Les troubadours deviennent attachés à la cour du château

D'autres choses pour se divertir:  des amuseurs, des clowns, des magiciens.

Toute cette vie mondiale garde de plus en plus l'homme chez lui.

    (Une grande Cour à Toulouse)

L'amour courtois - l'amour peut etre appris -  L'Art de l'aimer

 

2.  Vue économique

            1000  La loi devient patrilinéale.  C'est le Père qui devient le propriétaire du chatéau en mariage.  Donc si une femme va hériter une terre elle sera un grand prix.  Donc le besoin de la chevalerie et le respect pour les femmes.

Il y a un conflit entre :   L'amour courtois - l'amour peut etre appris -  L'Art de l'aimer

    fin amors - un amour spirituel

    ars amatoria (Ovide) un amour souffrant, contagieux

 

Economiquement, l'amour devrait finir en mariage pour soutenir la terre.  Autrement, c'est la folie.  Mais il y a toujours des conflits.

 

Le Sud voulait rester identifié avec Charlemagne, une identité française avec les rois capetiens.

Le Nord  Henri II et Elinore d'Acquitaine avait une mentalité economique, consommatrice et internationale (le marché, la soc. urbaine, les bourgeois - le crédit)  Eric aime des choses exotiques.

Donc, le preux devient chevalier et sort du combat et entre dans les sports et la fiction et le monde de consumérisme.

Le moyen du pouvoir _ l'autel, le mariage - la femme où on va hériter la terre.  Donc, la Chevalerie est nécessaire.

 

Les Romans Courtois   (2ième moitié du 12ième S.)

 

li romanz  Old French Vernacular  "Romance"

le nouveau style:  de laisses asssonancées aux distiques rimés

            L'imp. sur la musicalité du language vernaculaire et l'unité psychologique (début du genre roman)

 

Matière de Rome:  les romans tirés de l'antiquité avec un theme épique mais un aspect moderne.

Le Roman d'Enéas  (de Virgile) mais l'amour est le sujet et pas la grandeur de Rome.

Le Roman de Thebes  Oedipe

Le Roman d'Alexandre  en vers de 12 syllabes

Matière de Bretagne:  Arthur et les chevaliers de la table ronde

                      Tristan et Iseut

            C'est plus moderne (pas de Charlemagne, pas d'antiquité)

 

Chrétien de Troyes - un trouvère (troubadour du nord) la Cour de Champagne de Marie de Champagne.  Troyes etait la capitale de Champagne. 

     Il analyse l'amour dans ses oeuvres et ses conflits.

     Lancelot, le chevalier à la charette

 

L'amour courtois:

-l'amour vous rend plus digne (obligation d'aimer)

-c'est la personne aimée qui est plus estimée et supérieure

-l'amour est un désir jamais satisfait et qui augmente

-il s'agit de l'aristocratie (pas l'amour gaulois)

-la femme est supérieure (revanche sur la mor.hér.?)

-elle est mariée

-le caractère est furtif

-l'amour est réfléchi

 

Tristan et Iseut   légende des Celtes

 

Tristan, neveu du roi Marc

Il tue le Morholt d'Irlande, champion guerrier

Blessé, T. est gueri par la reine et sa fille Iseut (son oncle était le Morholt.

Marc envoie Tristan pour ramener Iseut en mariage.

Tristan la gagne en tuant un dragon.

En route sur le bateau T. et I. ont soif et boivent, par hasard,

le philtre, une potion d'amour, destinée à Marc et Iseut.

Brangien, sa servante, couch avec le roi, remplaçante Iseut.

Tristan est envoyé en exil.

Iseut par le proces du feu (ordeal of fire) gagne permission  qu'il revienne.

On les attrape encore.

Tous les deux sont exilés.

A la forêt, Marc les voit endormis, mais avec l'épée entre les deux(symbole de chasteté?)

Il leur pardonne.

Tristan va en Bretagne et se marie avec Iseut aux mains blanches.

Blessé, T. envoie chercher Iseut la blonde.

Si la voile est blanche, elle vient, si noire, elle ne l'est pas.

Jalouse, Iseut aux mains blanches lui dit que la voile est noire.

Il meurt de tristesse.  Iseut se suicide.

Ils sont enterrés ensemble.

Leur amour dure toujours.  Deux arbres s'entrecroisent au dessus de leur tombeau.

 

Début:  Seigneurs, vous plait-il d'entendre un beau conte d'amour de mort?  Une alliance frappante; Vie et mort

Le philtre, p.14.  Ceux qui en boivent ensemble s'aimeront ...

 

Nouveau:  La passion, mot latin qui veut dire souffrir.

            L'amour passionné leur tourmente parce qu'il est

            impossible à satisfaire. (p. 15)

Le philtre est un signe du merveilleux. Ils n'ont pas de volonté?

   Le philtre est-il un alibi de leur passion?

 

Deux Versions Principales:

Celle de Béroul, la version commune, populaire,  plus celtique et primitive.  L'amour est plus gauloise.  Le philtre cause leur amour.

 

Celle de Thomas, la version courtoise.  Il s'agit de l'amour courtois.  Les personnages pensent beaucoup à l'amour. C'est un analyse de conscience.  Il y a de l'evidence que T. et I. tombait amoureux avant de boire le philtre.  L'amour est réfléchi, les rend digne, et la personne aimée est plus imp. que la personne qui aime.

 

Denis de Rougemont  L'Amour en occident

L'amour veut dire passion qui veut dire souffrance.

L'amour est plus fort que:

le devoir de la reine pour son mari

la loyauté envers la famille

la jalousie et des rumeurs des ennemies

L'amour triomphe dans l'exil, dans la mort,

                        dans la littérature.

 

Chrétien de Troyes:  un renommé  (Rabelais, Hugo, Sartre, Camus)

 

11ième S.  la Chanson de geste

12ième S. Les romans courtois

 

12iéme S.  Le drame commence à apparaitre

Origine liturgique (des tropes)

     Le Jeu d'Adam  (1140?)

1200  Le 1ier Miracle  Jeu de Saint Nicolas  Jean Bodel

            Les miracles 13ième S.  Les saints aident les Chrétiens.

     14ième S.  Miracles de Notre Dame

15ième S.  Les Mystères:   passion de Christ

            (les pièces deviennent de plus en plus laïcisées qui marquent la  fin du moyen age.)

     Le Théatre comique vient peut-être des éléments profanes des      drames liturgiques.

     15ième S.  Les Farces:  situations bourgeoises qui font rire.

     La Farce de Maitre Pathelin (1460?) première véritable comédie

 

La Poésie lyrique

13ième S.  Rutebeuf:  poéte maudit

la poésie didactique .. Le Roman de la rose

14ième S.  des genres:

rondeaux, lais, ballades... des formes fixes.

15ième S.  Charles d'Orléans:  neveu d'un roi, père de Louis XII.

La tradition des Princee-poètes.  Il a dévéloppé le rondeau.  25 ans en prison.

     Chateau du Blois    cour des poètes.  Il invite des poètes      comme Villon.

 

Thèmes de la poésie du 15ième S.

1. La vierge...un grand thème d'espoir pour les malheureux

   On demande son aide.  eg. les miracles

2. La Mort, surtout la décomposition après la mort.

la danse macabre

3. la Fortune... la déesse qui décide avec une roue.. le hasard

4. l'amant-martyr à cause de la dame cruelle

5. La belle dame sans merci (origine du 12ième S.)

6. les prostituées... les femmes sans pudeur.

7. le pâtre ou le berger - type qui aime innocemment

8. le chevalier ici est cruel et séduit la bergère.

9.  Les prêtres sont immoraux (anti-cléricale est la F.)

10. La fuite du temps (où sont les neiges d'antan?)

11. La vanité résulte dans le désespoir.. à quoi bon?

 

François Villon

-il date ses poèmes

Le lais (petit testament) "l'an 1456 je, FV écolier.."

Le Testament (grand) En l'an 30ième de ...(1461)

-contemporain de Charles d'Orléans

-né à Paris

-François de Montcourbier?  étudiant, amant, voleur, pardonné d'un meurtre en 1456, coupable des vols, condamné à être pendu à cause d'une émeute, son nom vient d'un patron qui l'a protegé.

 

 -_son originalité - la représentation historique d'une voix poétique.  Le 'Je" ou le "moi" prétend un nom dans l'histoire.

Dans Le Roman de la rose, le "je" est allégorique peut-être.

De plus, les types de Rutebeuf et Machaut étaient traditionnels et simples.  Ceux de Villon sont compliqués et combinent dans une personalité compliquée avec parodie.

Quelquefois, c'est un homme simple qui parle et qqf il est conscient d'être poète (Ballade des dames...")

 

L'histoire et la représentation poétique  sont mélangéses et embrouillées. eg.  Le poète vivant dans l'histoire du temps et le personnage qui récite les poèmes.  Le "Je" poétique n'est pas réel mais il est entouré de personnages historiques.

Sa poésie est urbaine de Paris avec des voleurs, des financiers, des policiers, des juges, des prostituées, ders tombeaux, des prisons.

 

Deux existences:

-celle d'un étudiant.. il se moque des professeurs... la pedenterie

- la vie criminelle - il appartient à une bande des criminelles

"Les Coquillards."  Les Pélérins portent des coquilles pour prier de l'argent (pélérins de Saint Jacques - Coquille Saint Jacques) mais les Coquillards prennent l'argent.  L'ordre est renversé.

Cette bande (500 personnes) a leur propre language - argot

Un language hermétique et donc poétique.

Villon écrit de poèmes en jargon.

la roue veut dire la torture (rack).  Chez Villon c'est la Justice.

les harpes sont les barres aux fenetres de la prison.

            dorer - peindre en or? Non, c'est la parole des politiciens. Ils dorent la parole. iLs mentent.

 

Le Grand Testament   186 huitains d'octosyllabes, rime croisée

            un prétexte pour réléchir.  Il fait un retour.

Il pleure sa jeunesse perdue p. 73  I., XVI p.74.,

Une confesion de ses péchés  (XIV)

La fuite du temps  XXIX p. 74

La vanité    XXXIX p. 74.

            Le spectre de la mort qui le fait horreur.  XLI

 

Trois Ballades (dans Le Testament)

 

Ballades des dames du temps jadis

1ière Strophe - 3 femmes connues pour leur beauté

            Flora, Alcibiade, et Thaïs - des courtisanes, maries avec des nobles à cause de leur beauté.

            Où sont-ils?

2ième strophe

Heloís et Abélard.  Villon a étudie la philosophie d'Abélard (philosophe du 12ième S. wui est tombé amoureux de son etudiante Héloïse et a été puni) 

            Qu'est-ce qui est devenu de cet amour?

3ième strophe - les dames de l'histoire contemporaine

Blanche

Berthes

Jeanne d'Arc

Evvoi - Où sont-elles?

Les thèmes de la fragilité de la vie et la fuite du temps vus dans des êtres diverses de l'histoire.

 

Ballade de Notre Dame  

 

Dans Le Testament il donne:

son âme à la Trinité  ( il veut le salut)

son corps à la terre (théme réligieux)

     cette ballade à sa mère

 

1ière strophe - elle est modeste. Elle s'accuse. Elle demande de l'aide à la vierge.

 

2ième strophe  elle evoque Théophile

Thèmes de la vierge:

                        -intermédaire de Jésus

                        -mystère d'être mère et vierge à la fois

-Virgine madre figlia del tuo figlio

3ième strophe - les vitraux et le dogme

 

Envoi - plein de dogme

            La vierge

            La Trinité

            L'Incarnation

La mort et la crucifiction

la confession  (Début de littérature confessionnele influencé par la confession des Péchés)

 

Ballades des pendus  L'Epitaphe

 

Les pendus sont attachés à un Gibet et ils parlent de la royaume de la mort à nous les spectateurs qui sont vivants et là par curiosité.

 

1ière strophe

            leurs corps - horreur

    un  ton d'avocat - ayez pitié de nous et Diue en aura pour vous.

il demande nos pières.

 

2ième strophe

            -une condition universelle, donc ...

 

3ième strophe - grand theme de l'horreur

            les oiseaux jes dévorent

            "Plus becquetés d'oiseaux que dés à coudre"

     le corps ne peut pas se reposer

 

le Gibet comme Archetype - dessin plus grand que le dessin immédiate.

            Les pendus sont immoboles - le cauchemar - ils ne peuvent pas bouger. L'immobilité est la grande souffrance.

            Prométhée est le type du voleur punis par les dieux pour avoir volé du feu qu'il voulait employer pour aider les humains.

            Il est attaché à un Roc  (le gibet de Villon)

            Les oiseaux (un aigle) mange son foie,

            Chez Villon on dévore les yeux.

            Les différences:

            Prométhée est presque un dieu

            Villon est un chétif écrasé par la société.

            Le contraire du type Roland  

            C'est NOUVEAU - le anti-héros  - personne faible

 

            20ième Siècle

            les peintres Picasso et Rouault  les clowns, Christ comme  criminel, les prostituées

            TS Eliot  "The Hollow Men"

 

            Vous - les étudiants attachés à vos chaises et qui veulent voler le feu de vos professeurs?  Vous serez punis.

 

15iène Siècle marquent la fin du moyen âge

La mort de Jeanne d'Arc en 1431. Charles d'Orléans et Villon en 146?  L'interet tourne du dieu à l'humanité et leurs problemes.

 

La Renaissance - Le 16ième Siècle

 

1498 - 1515 -  Louis XII  l'age de l'imprimerie

1515 1547 - François Premier - le roi humaniste qui donne le ton de sa génération. Un géant - son armure grande - très sportif.

     Il aime la chasse.

Il batit des chateaux aux endroits où il fait la chasse.  Le long de la Loire - Chambord, Fontainbleu etc. (8-9) C'est une royauté nomade. Il aime bouger.

Il a commencé le Louvre.

Il a fondé le Collège de France:

3 Chaires:  le latin,le grec, et l'hebreu.  C'est une education libre. Le public n'a pas à payer.

Le patron des arts. Il invite des artistes étrangers à visiter - Léonard Da Vince, Cellini.

Il est jaloux d'Italie.  C'est l'aventure italienne où il a essayé de conquérir l'Italie - la guerre en Italie et avec Charles Quint (Allemagne - la Prussie)

Il dépense trop.  Le peuple ne l'aime pas.

Son regne s'appelle le Mécénat - le Mécène

Il dévéloppe l'autorité monarchique.

1547-1562  La Pléaide - génération des chef d'oeuvres

1562-1598  Les guerres de réligion et Montaigne

1598 - Henri IV l'Edit de Nantes et la fin des guerres civiles

"Paris vaut bien une messe.  Il est devenu catholique pour devenir roi.

 

11ième S.  le preux

12ième S.  le chevaliier

13ième S.  type du poète pauvre

15ième S.  le prince-poète (Charles d'Orléans) et le poète voyou

(Villon)

16ème S.  le prosateur et le poète attaché à la cour

 

L'humanismeIMITER et "COPIA"  vient d'Erasme sur le style

Il veut un style abondant et riche dans le fond et la forme.

(le contraire de Boileau au 17iième S.)

COPIA veut dire:

1. La Plenitude et l'abondance qu est dans la nature et qu'il faut imiter.

2. l'idée de courant (fluency) en dévéloppement de thème.

3. l'idée de construire un entrepot pour la connaissance.

 

Imiter veut dire aussi d'imiter en trouvant son propre style.

Il faut imiter les anciens  et puis les donner à la société contemporaine.

COPIA v.d. aussi cornucopia de Rabelais. En écrivant avec beaucoup de fragments, on cherche la vérité. L'écriture est un acte heuristique.

L'humanisme:  interet sur l'homme et les anciens (imiter et copia)

 

Rabelais 1494 -155?

né en Touraine où Jeanne d'Arc a reconnu le dauphin.

1521-26 un moine

ordre bénédictin tradition savante. Lèà il a fini ses études de droit

ordre franciscain (D'abord il était là) les cordéliers et une tradition licentieuse.

 

2 Sources de son oeuvre

1. La Scolastique  une formation à l'université de    Toulouse et Bordeau. (comme Joyce)

2. La campagne - il l'adore

    les semailles - le grain " Planting" les Vignes les moissons  Les Vendanges (du raisin) en Touraine

 

 1530 à la faculté de Montpelier il fait sa médecine

  un médecin et avocat

il voyage en Italie

1553 il a disparu.

 

1532  Pantagruel  l'histoire d'un géant qui cherche une utopie        

 c'est un roman satirique des moeurs, une parodie des chansons de geste

            La Sorbonne (l'Eglise) l'a condamné pour sa salacité.

            Donc, c'est un grand succes.

Il  l'écrit sous un pseudonom - Alcofribas Nasier une annagramme.

1534 Gargantua           c'est le père de Pantagruel.

            Il remonte en arrière.  Condamné aussi.

ce mythe a son origine en France (le seul)

la Préface

4 Parties - le héros mythique

1. L'enfance merveilleuse - naissance

tableau - une scène rustique    les moissons

une repaille (grand repas)                               

Une scène comique et merveilleuse

il est né de l'oreille gauche de sa mère

Le père dit "Que grand tu as!"

Les premiers mots de Gargantua "à boire! à boire"

(la soif de la connassance)

L'importance de la fête - en louant les repas et le sexe et les instincts on essaye de se libérer des repressions .

            A boire et à manger est aussi une invitation à lire.

On commence à se réunir pour parler et manger des choses   séreuses.

Le Symposium commence au 16ième S.  Un genre lttéraire dans la tradition orale où on se réunit pour chercher la vérité avec l'aide du boisson.

La Cène est dans cette tradition - le banquet. (th. de Bakhtin)  pas de structure fixe, donc, plus de charme, de plaisenteries et de choses scatalogiques.

 

La naissance miraculeuse se moque aussi de la naissance

du Christ et d'Athène.  Oreille=fécondation de Marie

 

2.  L'Education  - adolescence  il se moque de la Sorbonne et des scolastiques.  Il cherche une education libre. L'idée de l'honnête-homme.

 

3. La Geste picrocholine - il se moque des chansons de geste.

Frère Jean est le héros de cette partie - un moine qui plait à Rabelais. Il n'aime pas les regles et il veut proteger le monastaire de Seuiolly de Picrochole.

Picrochole est un ennemi de Touraine - un conquérant qui fait une guerre de conquête.  Rabelais n'aime pas ce type.

Gargantua est là pour l'arbitrage. la négociation. 

 

La raison pour la guerre  - une dispute grotesque  au sujet des fouaces  des galettes.

            les fouaciers de Picrochole ont volé des fouaces

            Le sujet est comparable à celui de transubstantiation, le symbole de la dispute entre les catholiques et les protestants.

 Frère Jean veut proteger Seuilly des ennemies qui sont en train de piller le village.  Il veut faire sortir les moines pour proteger les vignes.

jeu de mots "divin service" et "service des vins"

 

Portrait de Frère Jean:

jeune

gallant - brave homme - Villon où sont les gracieux gallants"

pimpant (esprit rapide - "sharp")

robuste (fort)

hardi (audacieux)

aventurieux

deélibéré (raisonnable)

haut (stature) et maigre (pas gras)

bien fendu de guele (il crie beaucoup)

grand nez

beau dépêcheur d'heures (il dit ses heures canoniques rapidement)

un débrideur de messes (le cheval et le bride -"he lets the reins out" - il dit rapidement la messe.

 

Comme Roland il a sauvé le village avec l'aide de son bâton.

 

En récompense lui donne l'Abbaye de Thélème

 

4. La 4ième partie  L'Abbaye de Thélème

   grand sujet -  la religion

 

L'Universalité de Rabelais. Rabelais parle beaucoup de la guerre, de l'education de la religion et de la connaissance.

 

Le monastère du moyen age        L'Abbaye de Thélème - Renaissance

 

La vie ascétique                                      La vie luxueuse

Les voeux de pauvreté,                         La richesse, le mariage,

chastété, et l'obéissance                         la liberté

Perpétuellement                                   On peut sortir

Les sexes séparés                                côte à côte

Reglé par les heures                            Pas de horloges

Les clôtures                                         Pas de murailles

 

La Renaissance et Rabelais et l'accent sur la vie luxueuse, libre et savante.  Les regles compriment.  C'est la croyance dans la nature humaine. Dans la liberté on peut mieux se dévélopper.

 

Le seul précepte - "Fay ce que vouldras

Le précepte du moy. age "En sua voluntade è nostra pace"

 

La Renaissance un nouveau type de l'homme - "l'honnête homme ou l'humaniste

Les extrêmes:

Le pédant - il n'agit pas. Il n'applique pas ce qu'il apprend.

Le muscleman - il ne s'intéresse qu'à la vie physique

Gargantua est honnête homme.  Il acheve une harmonie grâce à son education.

 

Les types:

            Gargantua  l'humaniste           Panurge  qui cherche la vérité

            Picrochole - le conquérant      Pantagruel - qui l'accompagne

            Frère Jean - le panache

 

2 formes principales pendant la Renaissance:

le dessin télélogique - une quête -une révélation et une resolution.

le dessin symétrique - avec des formes lyriques - une révélation, mais pas de résolution.

l'oeuvre de Rabelais va du dessin télé. au dessin sym.

Gargantua resemble à une quête maiis finit avec un texte poétique.

Les quêtes de l'utopie cèdent à des façons de vivre dans l'incertitude.

Il n'y a pas de fermeture chez Rabelais.  Pantagruel est le type qui est nécessaire pour chercher gagner de la connaissance. 

Il représente l'amour fraternel et la tolérence nécessaire.

 

 

LA POESIE de la Renaissance

La Pléiade  -  7 poètes autour de Ronsard  une constellation des étoiles aussi.

 

Joachim du Bellay

né à Anjou  (Les Angevins  - le climat doux)

un théoricien 1549 Défense et illustration de la langue française

Défense - contre le latin

Illustration - le français peut devenir aussi illustre que la langue latine.

Il dénigre quelques genres du moyen age comme rondeaux et ballades - trop faciles.

Il faut se servir des genres classiques:

La tragédie, la comédie, l'épopée

La poésie - les odes (f.) qui célèbrent des grandes événements.

Pendant la Renaissance une ode peut célébrer la beauté (d'une femme par ex.)

 

Pléiade - Pour la première fois la poésie devient un art difficile.

Pour être poète il faut être inspiré et savant.

La poésie devient une religion - un poète a une vocation - le sacerdoce.

 

Du Bellay

 

1553  il quitte la France pour aller à Rome et gerer le palais de son cousin le cardinal Jean du Bellay. c'est un intendant - le travail de menager. (il dirige 100 personnes)

"Je suis né pour la Muse, on me fait ménager"

 Le type qui a mal du pays

            (Frère Jean - le panache, Picrochole - le conquérant)

La Grande expérience à Rome - le désenchantement.

L'aspect politique du conclave du pape

les gens de la cour

"Heureux qui comme Ulysse"

S.1 1ier quatrain

Ulysse a fait un grand voyage - le type de voyageur qui est content de retourner chez lui. Le poète veut aussi rentrer chez lui.

Deuxième personne - Jason et la toison.

 

S.2  il croit de ne jamais pouvoir rentrer.

 

1ier Tercet - il préfère sa maison qu' au palais de Rome

L'ardoise fine est produite chez lui.

 

2ième tercet - il aime mieux la Loire que le Tibre

et plus que l'air marin la douceur angevine

 

Ulysse préfère l'air marin qui est vivace.

Du Bellay aime mieux le tempérament doux -  une attitude lente

 

la poésie des lieux qu'on a perdus.

Du Bellay - Anjou  - il veut retourner

Dante - Florence

Claudel - Champagne

Joyce - Dublin

     St Jean Perse - Des Antilles

 

Pierre Ronsard  1524 - 1585  - Premier grand poète d'amour en France

le goût du bonheur

la fragilité de tout (la femme aussi)

sens physique - la femme qui meurt jeune - Marie

sens psy. les sentiments changent aussi

grand symbole - la rose - la beauté et la fragilité

"Mignonne, allons voir si la rose"

"Cueillez votre jeunesse"

100 ans après - Robert Herrick l'imite "Gather ye rosebuds.."

 

sa poésie est savant - union de mythologie et de la nature

savant - la mythologie - l'histoire

nature - la partie instinctive comme une chanson ce que tout le monde peut faire

il choisit des sujets célèbres et populaires.

 

Il est né a Vendme en Touraine

un gentilhomme vendomois  un petit noble

La surdité a mis fin à sa carrière militaire.

Attaché à la cour royale de François 1er un page

il a le don de plaire. l'art de conversation

il a réussi à la cour

1550 Les Odes  1er recueil de poésie.

            Il renie le moyen age et s'annonce avec "ode" qu'il veut être rival à l'antiquité.

Pindar - poète grec des odes

Horace - poète latin

 

2 nouvelles idées de Ronsard

1. la poésie est un moyen de devenir célèbre.

2. La poésie est un acte réligieux - une étude sérieuse

    (Villon n'a jamais pensé comme ça.

 

le triptyque des femmes

un tableau de 3 panneaux qi traite un sujet.  d'habitude, au dessus d'un autel.

 

1. Cassandre - 1545 il a 21 ans  elle - 15

            attaché à François I, à Blois (le roi nomade) il invite les chatelins à diner. Ronsard est près du roi. Une jeune fille commence à chanter et Ronsard tombe amoureux. Cassandre Salviati d'une famille noble, moitié italienne , moitié française.

            Il idéalise cette jeune fille pure et innocente.

            Elle se marie avec un autre.  Leur fille s'appelle Cassandre aussi, et elle va épouser un ancêtre de Musset.

            son conseil - "Mignonne allons voir si la rose..."

2. Marie  (Dupin)  1554 il a 30 ans  - elle 15-16

            elle se méfie du poète. C'est une paysanne. Elle meurt plus tard, très jeune.  (à l'age de 25)

            Un grand sujet - la mort d'une jeune fille - très affecté

            "Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose"

            S. 1 et 2  la fragilité de la rose

            S. 3 et 4 - la rose et Marie

            "Pour obsèques reçois mes larmes, mes pleurs,

            Ce vase plein de lait

            Afin que vif et mort ton corps ne reçoit que roses.

            vase - rite grec de la mort

            ce poème est la fleur que Ronsard donne à Marie.

 

3.  Hélène (de Surgères)  il a 50 ans , elle 21

            une noble attaché à la cour de Catherine de Medici (femme de Henri II.)

             Une fille d'honneur. Elle perd son fiançé pendant la guerre civile et on ordonne Ronsard à la consoler.

            Il tombe amoureux et essaye de la séduire  en 141 sonnets.

            Elle a peur  de "ce qu'on dira."

            Finalement il en a assez. Il veut terminer l'affaire.

            "J'ai honte de ma honte, il est temps de me taire."

            "Quand vous serez bien vielle"

            1er quatrain "Vous" est Hélène. Elle est vielle et chante les vers de Ronsard.

            2ième quatrain - même les servants connaissent Ronsard et ils adorent Hélène parce qu'elle a inspiré R.

            1er tercet - ombres myrteux - il est célèbre - symbole de gloire

            elle est agée - pas comme  au temps oùil écrit ce poème.

            2ième tercet - le conseil.

            rose ici est le sens physique de l'amour.

 

Resume:  La Pléiade.

1. Un sens de métier - la poésie s'apprend.

2. L'inspiration vient des Muses. C'est de l'enthousiasme qu'on ne peut pas apprendre (idée de Platon)

3. Il faut communiquer votre art.

 

Le poéte est rhapsode (Ion de Platon - un dialogue)

Platon - le poète recite Homère pour le plaisir de ceux qui l'écoutent.

Au 12ième S. Le troubadour continue cette tradition.

Il crée leurs propres poèmes.

Au 16ième S. ils sont rhapsodes avec un sens de métire et un désir de devenir célèbre.

 

Montaigne 

né en 1533 à Périgord    mort en 1592

1580 1 ière edition d'essais 2 Livres

1588  2ième édition   3 Livres avec 600 allongeails

1595  3ième édition  posthume

il est connu.  Il a enfluencé Shakespeare et Emerson

 

Le Genre   Essai

Préface  "Car c'est moi que je peins"

                     "Je suis moi-même la matière de mon livre."

Un journal d'un homme à la recherche de la sagesse.

Une oeuvre sincère - il parle de lui-même sans la moindre gène. Une confession - comme Saint Augustin.

Des mémoires aussi.  Il écrit pour penser verbalement. 

Les essais deviennent vraiment un traité philosophie morale.

En parlant des idées de lui-même, il peut formuler des idées sur l'humanité en générale - la conduite humaine.

"Chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition."

 

Rousseau parle de lui-même comme il est différent

 

Michel Eyquem de Montaigne  -  son père a acheté le titre "noble"

            Bordeaux  un port à l'ouest de la France en Acquitaine, la plus grande province

Montaigne - un fief acheté par son père

 

Montaigne était maire de Bordeaux.

            1570 la peste éclate - il quitte Bordeaux et s'installe à Montaigne. dans le comté de Périgord.  Montaigne s'appelle périgordien.

Les grottes de Lascaux.

Les produits:

le tabac, les truffes au pied des chenes), le vin, le poisson salé, le pastel.  Son père est devenu riche à cause de ces produits.

 

La tour de son chateau  il est resté là pendant 10 années avant qu'il ait publié ses essais.

le rez-de-chaussée un chapel

le 1er étage - sa chambre.

le 2ième étage - sa librairie (bibliothèque)

1000 livres "c'est là mon siège" Il lit pour être stimulé.  Les livres formes la base de son oeuvre.

 

La Composition de Ses Essais

 

Les Sources:

1. les livres - ils entretiennent avec son esprit. Ilk aime les historiens  "mon gibier"

il ne lit que les choses qui l'intéressent

 

2. Les observations autour de lui et ses expériences.

Il est mondain et se sert de tout.

Il pose des questions à:

un soldat à être pendu

un paysan

une prostituée

un homme sans un bras

3 cannibales

Il veut connaitre l'homme - l'esprit de la renaissance.

 

3. La vie intérieure il s'observe.

ses humeurs, ses gouts, ses changements

 

Son Oeuvre - évolution de sa pensée

 

1. Le Stoicism - un attitude philosophique envers:

la souffrance et ela mort.

En acceptant la souffrance et la mort on peut mieux vivre et souffrir moins

"Je veux que la mort me trouve plantant mes choux."

Faisant ce qu'il fait tous les jours.

 

2.  Le Scepticisme - une philosophie de doute

"que sais-je?" La faiblesse humaine, l'inabilité d'arriver à la connaissance parfaite.

Ciceron "Philosopher, c'est s'appreter à mourir."

Un orgueil il est capable d'accepter le doute.

 

Nous sommes trompés par:

1. Nos sens

2. Nos coutumes sont toujours bizarres.

Notre religion est la seule.  Nous croyons barbares ce à quoi nous ne sommes pas accoutumés.

La grande leçon - le relativisme et le besoin de tolérence.

 

Les Cannibales

Il voit 3 cannibales à Rouen en 1562.

Il leur pose des questions.

Ces hommes sont barbares

113 - nous appelons barbares ceux à quoi nous ne sommes pas accoutumés,  Il parle des coutumes.

 

Les coutumes sont relatives  il veut la tolérence

p. 112 Pyrus l'étrangeté comme barbare

p. 113-114 le bon sauvage

Relativité de connaissance p. 113 :29

Le bon sauvage 113-114

relativité de bataille   une defaite plus grande qu'une victoire. p. 117

Les cannibales ont 2 lois:

            la vaillance contre les ennemies

            l'amitié à leurs femmes

la guerre 115

le cannibalisme est un marque de vengeance contre ennemie et pas pour nourriture.  Comparé à nos atrocités, le cannibalisme est leger. p. 116:10

 

A Rouen en 1750 il pale à 3 cannibales.

les barbares pensent que c'est barbare:

            d'obéir à un roi qui a 9 ans (Charles X (1750) le droit divin          est barbare

l'inégalité de richesses - ils se demandent pourquoi les pauvres ne revoltent pas

le bon sauvage - peut-être ont-ils raison. Il renverse le barbarisme.

 

La plaisanterie à la fin. p.119.

 

Le 17 ième Siècle

1589 - 1610  Henri IV (de Navarre)

il veut terminer les guerres de religion

1598 L'Edit de Nantes (Louis XIV va le revoquer plus tard)

"Paris vaut bien une messe" il est devenu catholique pour devenir roi.

un bon roi aimé par le peuple "la poule-au-pot" "boiled chicken for all"       

Marie de Medeci - 2ième femme  leur fils est Louis XIII

1610 - 1643  Louis XIII   (pas intelligent)

La Régence de Marie de Medeci (R grand indique la Régence de Marie de Medici - r petit indique celle de Philippe d'Orléans au 18ième S.)

Marie regne quand Louis est petit.

1624 - 42 c'est vraiment Richelieu qui dirige le gouvernement. C'est le Premier Ministre.  Son nom est synonyme à l"Absolutisme du roi.

1643 - 1715   Louis XIV

1643 - 61 Mazarin dirige le gouvernement quand Louis était jeune.      Un cardinal mais pas un prêtre. Un Italien  - avare.

1661 - 1715 Louis XIV regne - Une Politique de gloire

Beuacoup de dépenses , de guerres.

Il a fini le Louvre, Versailles.

Le Roi Soleil - l'absolutisme

1685 - il a revoqué l'Edit de Nantes pour établir l'Etat et l'Eglise ensemble. (Beaucoup de protestants se sont enfuit à Edinbourough)

 

La Littérature

1. Louis XIII

Corneille - les tragédies

Descartes - pholosophe - le rationalisme  Le Cartésianisme

Pascal - penseur réligieux

            Descartes - 2ième grand philosophe en France

                        Thomas d'Acquin - le scolasticisme

                        Descartes - contre le ratiocination d'Aristote

                                    la vérité trouvée par observation directe et par la raison.

                        Bergson - 20ième S. Les instincts

                        Sartre - l'Existentialisme  - il continue peut-être Pascal

2. Louis XIV - le classicisme

Racine - les tragédies      Boileau - le critique

Molière - les comédies      Bossuet - les sermons       La Fontaine - les Fables (Prédicateur)

La Fronde   1648 - 53     Une Guerre civile

Mazarin et Anne d'Autriche regnent à cause de la jeunesse de Louis XIV.

Ils representent le parti du Roi.

L'autre parti est le Parlement et les nobles.

La Lutte est pour le pouvoir et c'est le roi qui gagne.

La Fronde(slingshot) vient de la légende de David et Goliathe.

les frondeurs sont des nobles.

 

Corneille - 1606 - 1684 

né à Rouen en Normandie (àl'ouest de Paris)

un port fluvial - La Seine et l'Atlantique

La verdure - des produits de buerre et de crème.

Les Normands sont têtus et avares ?

 Il vient d'une famille riche.

Il a fait ses études chez les Jésuits.

Les Jésuits connus comme des enseigneurs et des confesseurs.

Corneille a quitté le Droit pour la littérature et le théatre.

 

1630   2 théatres à Paris

 

L'Hotel de Bourgogne  un duc qui avait un palais à Paris est plus tard devenu un théatre. Un Hotel est une grande maison pour  les nobles à ce temps là.

Le Theatre de Marais. un quartier à Paris

 

Chez le théatre de Bourgogne, chaque soir il y a 3 pièces:

 

1. La Farce pour calmer le public - surtout ceux au parterre.

C'est turbulent.  Farcire -  mot latin veut dire remplir.

On remplit le temps jusqu'à ce que le monde arrive.

2. La Pastorale - pièce  d'analyse de l'amour entre les    bergers.

3. La Tragi-comédie - un mélodrame qui finit bien.  Avec beaucoup de péripéties, de spectacle. 

 

Corneille a reduit le spectacle. (La vraisemblance - comme la vie)

 

chez la tragédie classique (grecque - 4ièmeS. av. JC),

le héros lutte contre :

les forces physiques - les péripéties

la fatalité des dieux - le destin

 

Chez Corneille et Racine, le héros lutte contre soi-même et ses sentiments très forts.

C'est la tragédie néo - classique.

 

La Forme de la tragédie cornélienne et racinenne - la Tragédie Classique en France

 

1. La Vraisemblance 

2. Les 3 Unités

            de temps

            d'espace

            d'action

pourquoi?  pour la concentration sur le dilemme.

 

3. La Crise au commencement

                        la crise de jalousie de Comte Gomez

4. Peu de personnages

5. de hauts personnages

6. le sujet moral

7. la forme en vers.

8. le ton sérieux

 

Le Cid

Premier Acte

Scène 1  p. 144  "Père"  1ière rime s'agit du role de l'homme qui domine - un pressentiment  (foreboding)

 

Scène 2  Diegue et le comte Gomès  -  une lutte

Diègue est agé

Chacun a un sens d'honneur

v 34-36  Diègue et le livre "il lira l'histoire de ma vie"

Gomès - le pratique v42 et l'expérience

Corneille rend les 2 côtés égaux - il crée l'impasse

l'impasse fait part de l'art de Corneille.  Il fait choisir ses héros entre 2 principes égaux par ex. l'amour et le devoir.

 

scène 3  un péripétie - le soufflet du comte. v75 met Rodrigue en danger.

 une tirade

Diègue est trop vieux pour combattre et il est furieux.

v1 "Vieillesse ennemie"

v24 "Fer" il parle à son épée (sa gloire passée)

"Passe pour me venger en de meilleures mains"

 

scène 4  père et fils  le tempo est rapide et achève une crescendo.

v7 "Viens me venger"

v16 "je te donne à combattre un homme à redouter"

          v24  "le père de Chimène"

 

scène 5  les stances de Rodrigue  -  il est seul

                        chaque stance est différente et il arrive à la décision de venger son père.

                        1. il est boulversé et immobile

                        2. il commence à raisonner

                        3. l'impasse - il ne sait pas faire

                        4. il pense à se suicider

                        5. il fait la décision de "sauvons l'honneur" puisqu'il va perdre Chimène avec n'importe quel choix.

                        6. la Raison "Je dois tout a mon père avant qu'à ma maitresse."

Péguy sur Le Cid  - un poème sur l'honneur

 Le Cid est l'amour honoré d'honneur.   C'est l'honneur aimé d'amour.

 

2ième Acte

 

scène 1 Don Arias (rep. le roi) et Gomès

Le roi represente l'absolu.

le roi interdit les duels

Gomès se croit tout puissant - un frondeur

v25-28  l'état a besoin de lui.

il ne fait aucune concession au roi.

L'impasse - les 2 ont raison

v39 "Avec tous vos lauriers, craignez encore le foudre"

une allusion à Zeus et les Titans rebels que Zeus a puni avec le foudre.  Les Titans sont comme les frondeurs et Gomès.

 

scène 2 - la querelle entre le Comte Gomès et Rodrigue

                        v10 qqf. le premier gagne

v38  pas de gloire pour Gomés parce que R. n'a pas de renommé.

 

scène 4  le comte est mort

 

scène 5  Chimène demande la justice au roi Fernand

v1 "Sire, Sire, justice!" elle demande la mort de la personne qu'elle aime.

Diègue parle pour Rodrigue

une scène d'avocat et de plaidoyers.

p. 154, v44-50

Pour votre interet et pas pour moi.

Vous perdez votre main droite.

                        "Immolez" pour l'état - pour ne pas encourager les duels.

Diègue parle pour Rodrigue

v73 -80 je suis responsable

"Immolez donc ce chef .... et conservez pour vous le bras qui peut servir.

le raisonnement d'un avocat

le roi diffère le jugement  v87

 

1ière Acte - une exposition et une crise - le drame est noué - le noeud - la lutte enter le devoir et l'honneur est exposée. Rodrigue décide de combattre.

            C'est le triomphe de l'honneur chez Rodrigue.

2ième Acte - la mort du comte.

            Chimène décide de poursuivre un procés.

            C'est le triomphe de l'honneur chez Chimène.

 

3ième Acte

 

scène 1

scène 2

scène 3

scène 4  Chimène et Rodrigue  - la lutte principale

Rodrigue est là pour demander à Chimène de le tuer.

Ils sont égaux comme adversaires.

R. v30 "Je le ferais encore si j'avais à le faire"

L'Académie française l'a condamné comme immoral.

Chimène a un sens d'honneur aussi. v63.

v79 "Car enfin n'attends pas de mon affection"

pas en prison mais elle va demander sa tête!

 

4ième Acte  La Source - L'Epopée espagnole

Rodrigue est le Cid - le héros de l'é\Espagne qui a battu les Maures.  Chimène est seule maintenant.  Il est difficile de demander la tête d'un héros national. (Ollie North - Patton)

Scène 2  Il raconte sa victoire  (Gérard Philippe)    World Wra II  Occupation

            v50 - 129

 

Scène 4  le roi annonce la mort de Rodrigue pour éprouver les sentiments de Chimène  v1-4

            v7  elle pame

            une fois resuscitée, elle demande sa tête  18-25  p. 164-165

            elle accepte un combat singulier où Don Sanche sera son champion.v62-64, p. 166

 

5ième Acte

scène 1 Rodrigue fait ses adieux à Chimène. Il va se laisser tuer sans se défendre.

v82-93 elle lui prie de combattre ?

scène 2  elle dit à Elvire qu'elle est tourmentée v1-8

scène 3 Chimène voit Don Sanche et croit que R. est mort.

scène 4 Mais elle apprend que Rodrigue a épargné son adversaire.

scène 5 Le roi invite Chimène à pardonner Rodrigue.

Rodrigue va combattre les Maures et plus tard il va épouser Chimène.  v38-66

 

Le Sentiment cornélien vient du Moyen Age

 

Le héros cornélien aspire à la plus grande réalisation de lui-même.  Il veut la gloire.

Mais le devoir et l'honneur sont en conflit avec l'amour.

L'amour seul est digne d'être confronté avec le devoir et la gloire. 

L'amour du héros est fondé sur la raison et ressemble à l'amour courtois où l'homme doit tout faire pour sa dame et où la dame doit enseigner le devoir à l'amour.  L'amour est une passion noble.

chez Corneille l'amour vient après la satsfaction du devoir.

 

11ième S. le preux - la morale héroïque - le devoir et la gloire  de Roland.

12ième S. le chevalier - la morale de l'amour courtois.  Le chevalier oublie son honneur devant la dame.  (Rodrigue questionne son honneur.)

17ième S.  Rodrigue, le Cid - la morale héroïque coincide avec l'amour. Mais l'amour vient après.  Le devoir est plus imp.

Donc, le sentiment de Corneille vient du moyen age.

 

L'Académie française (1634) - créée par Richelieu pour centraliser la littérature et les intellectuels au service de l'état. Le but est une unification de production culturelle pour l'idéologie de l'état.

 

L'Académie française a condamné Le Cid

1.Corneille a plagié l'épopée espagnole.

2. Les unités ne sont pas appliquées.

3. La conduite scandaleuse de Chimène qui se marie avec l'assassin de son père, mais qui a vraiment résisté l'amour et les interets de l'état.

Elle represente l'esprit de la féodalité qui refuse le jugement du roi absolu et reste fidèle à sa famille.

4.L'Acad. fr. préfère le vraisemblble au vrai. Donc le "monstre" Chimène aurait été supprimé par Corneille. Elle a voulu la mort de son amant. 

 

 

Corneille       Horace

 

l'histoire a eu lieu en 670-630 av. JC - Rome pas encore un empire - une guerre civile - Albe est écrasée.

Acte 1  Impasse exposee et l'espoir

Scène 1. Sabine (femme d'Horace) soeur de Curiace  et Julie (confidente romaine.)

Une Impasse - Rome en guerre avec Albe (S.E. de Rome)

Sabine est albaine mais mariée avec Horace, romain

v1 "ma faiblesse" elle est femme

v29 - apostrophe à Albe

v33-60 - apostrophe à Rome - elle lui demande de ne pas entrer en guerre avec Albe

l'agon ou la lutte principale entre Rome et Albe

Sabine est pour la paix v85

v93-6 les larmes pour les vaincus la haine pour les vainqueurs

IMPASSE - le dilemme - elle est d'Albe mariée avec Horace un romain. Donc elle est romaine en mariage et doit prendre côté d'un pays.

v100 Camille, la soeur d'Horace - elle aime Curiace (frère de Sabine) "son sang dans une armée, son amour dans une autre."

Sabine demande à Julie d'interroger Camille si elle aime Curiace (albain) ou Valère (romain).

Scène 2. Camille et Julie

v141  l'impasse de Camille - l'amour pour son amant Curiace ou le devoir pour son pays.

v155 Julie lui suggere de se marier avec Valère

v169 - non -  ce sera un crime

v170 - l'histoire du mariage d'Horace et de Sabine

v195-200 l'oracle d'Apollon assure la paix entre les 2 pays après un combat singulier (202) Valère lui a dit cela

v228 elle a peur aussi - pas d'espoir

 

Scène 3  Curiace, Camille et Julie

v240 l'IMPASSE de Curiace - être vainqueur de Rome (devoir) et perdre l'amour de Camille, romaine.

v263  Camille lui demande s'il a vu son père - le Vieux Horace

v280-325 Une TIRADE - Curiace préfère le combat singulier et il l'explique. Ca va être 3 contre 3.

Camille a de l'espoir - elle peut se marier avec Curiace après le combat.

De l'espoir -

            Sabine préfère la paix,

            Camille accepte le dvoir sans rejeter Curiace

            Curiace va avoir Camille après le combat

 

ACTE 2  (triomphe d'honneur des hommes)

Scène 1   Horace et Curiace

v345-65 - Horace et ses 2 frères choisis pour le combat

v385 Horace pour le devoir et la gloire - combattre ou mourir

v402 - Curiace a peur et préfère l'amour à la gloire

Scène 2 Horace, Curiace et Flavian

v412 - Flavian dit à Curiace que lui et ses 2 frères sont choisis et Flavian est faché que Curiace n'est pas content.

 

Scène 3  Horace et Curiace - agon de sentiments

v425 -Horace accepte le devoir

v460 Curiace préfère l'obscurite - le combat est barbare

Scene 4 Horace dit à Camille d'accepter le devoir et de ne pas être fachée si Curiace meurt dans le combat.

Scène 5 Camille et Curiace

v562 - Curiace refuse la proposition de Camille (choisir un autre) et il accepte son devoir à son pays. Triomphe d'honneur.

Scène 6 Horace, Curiace, Sabine et Camille

les femmes tentent les hommes

Sabine va desavouer le vainqueur

Les hommes s'affaiblissent

C'est l'hooneur de Sabine de haire le vainqueur (son frère ou son époux.

Sc. 7 Le Vieux Horace a peur que les hommes sont amollis

Sc.8 - Les 3 hommes - - pour le devoir- triomphe de devoir des hommes

 

ACTE 3

Scène 1- la tirade de Sabine

v715 - l'impasse quel ennemie à choisir

v740 - elle questionne l'honneur

Sc. 2 Sabine et Julie - les 2 camps hésitent et les rois se fachent.

Sc. 3. Julie, Camille et Sabine

un espoir - les dieux ne sont pas si forts On ne les écoute pas?

Sc.4  Camille et Sabine

crescendo- v900?

Camille - perte d'un mari pire qu'un frère

Sabine l'accuse d'être insensible

sc. 5 Le péripétie Le Vieux Horace appirtes des nouvelles à Sabine et Camille. Le combat a commencé.

Le Vieux Horave estime les Curiace mais c'est Rome qu'il a devoir.

Sabine accepte l'honneur

Sc. 6 (Vieux Horace, Sab. Cam. et Julie) Julie dit que Albe a vaincu Rome. Seulement Horace vit parce qu'il a demandé sa vie.

Le Vieux Horace est faché v1000-1020 crescendo               

            doute - faché - maudit

Sabine essaie de le calmer

Elle est mécontente mais au moins son mari et ses frères vivent

 

ACTE 4 -

 

Scène 1 - Camille demande miséricorde au Vieux Horace (v1064) pour son frère qui a semble lache.

Sc.2 Le Voeux Horace, Valère et Camille

v1108-23 - Des nouvelles! Horace a vraiment gagné

v1123 - nouvelle tragédie pour Camille - elle a perdu son amant

 

Sc.3 Le Vieux Horace

perte domestique vs. perte pubique

v1175 - il est insensible à la perte de Camille

 

Sc.4  La Tirade de Camille

v1223 - fachée- "on demande ma joie en un jour si funeste"

L'impasse - v1250 - elle va venger la mort de Curiace

c'est le devoir maintenant à Curiace

 

Sc. 5 Camille, Horace , Procule

v1278 - elle proclame publiquement son amour pour Curiace et sa haine pour Horace

v1296 - elle maudit Horace

v1330 - Horace la tue en la proclamant ennemie de Rome

 

Sc. 6 Horace ne regrette pas son acte

 

Sc.7 Horace, Sabine et Procule

v1367 elle préfère l'amour

v1387 - elle lui demande de la tuer

 

ACTE 5

 

Sc. 1

v1412 Vieux Horace est faché que son fils a tué Camille. La famille est déshonoré.

v1442 Horace demande la mort

 

Sc. 2 Tulle le roi, Valère et Vieux Horace

 

Tulle le roi s'inquiète du meurtre de Camille

Vieux Horace s'offre pour la mort

Valère v1473 veut que le roi pinisse Horace pour la sécurité de Rome contre le parricide etc.

 

 

Sc. 3  Tulle, Valère, Vieux Horace, Sabine

Sabine demande à être tuée v1610 sa mort sera une plus grande punition à Horace qui va lui tourmenter toute sa vie

v1663 de plus Rome va preserver un bon défenseur

 

Le Vieux Horace est AVOCAT

à Sabine - il faut honorer vos frères les Curiace

au roi - 1654 l'état va souffrir si on tue Horace

à Valère - 1690 il y aurait une emeute  si on immole Horace

 

v1738 Tulle le Roi les fait taire

Horace est coupable mais c'est la raison que je regne.

Il faut se pardonner

Le sacrifice de tout ça est les morts de Camille et les Curicae. Il seront enterrés ensemble.

 

PASCAL  

né à Clermont-Ferrand en 1623. (capitale d'Auvergne - habitant appelé Auvergnat - dans le Massif-Central   -  pays pauvre

Dés l'enfance - un génie précose  -  surtout les maths et les physiques

à 18 ans il a inventé une machine à calculer

à 12 ans il a retrouvé seul les 32 propositions d'Euclide

Une famille pieuse et pratiquante  surtout le père

2 soeurs  - Jacqueline et Gilberte

1646 - Blaise s'est convert au Jansénisme.  Il a converti son père et Gilberte.  Plus tard Jacqueline deviendra réligieuse à Port Royal.

1654 le 23 novembre  -  La Nuit de Pascal  - une expérience réligieuse.  Il a passé la nuit en prière se croyant appelé par Dieu.  Il a écrit de cette expérience sur un parchimin  trouvé après sa mort.  On l'appelle Le Mémorial de Pascal.

Après cette date, il s'intéresse à la vie littéraire.

 

Le Jansénisme

 

c'est un mouvement de reforme dans l'Eglise catholique.

Un Eveque, Jansénius (à Ypres en Belgique) a fait une compilation de Saint Augustin - Augustinius

le grand thème est la Grâce.

Saint Cyran, le directeur spirituel à l'école Port Royal avait les mêmes idées. (PR était d'abord un couvent de réligieuses).

1638 Richelieu a emprisonné Saint Cyran

1654 le Pape a condamné Port Royal.

1710 Louis XIV a fait brûler Port Royal.

 

le mouvement

 

On a besoin de la grâce pour être sauvé.  A cause du péché d'Adam nous n'avons pas de moyen de nous sauver.

La grâce vient de Dieu sans la demander - un don gratuit et irrésistible.

Le salut est le résultat de grâce .

 

Les Jésuits n'aiment pas cette doctrine parce qu'elle nie toute effort humaine.

Selon les Jansénistes la nature humaine est corrompue. On manque le moyen de se sauver.

Pascal a pris le parti des Jansénistes dans ce débat qui a rempli le siècle.

 

Les Provinciales 1656-57 -  une oeuvre polémique - 18 lettres contre les Jésuites. Une oeuvre clandestine. (pseudo-nom - Louis de Montalte).

Contre la casuïstique   le méthode d'analyser le péché chez les Jésuites pour trouver des raisons d'absoudre le péché.  Les Jansénistes croyaient les Jésuites trop libéraux.

Une oeuvre polémique - il montere les 2 côtés mais prouve que les J. ont le meilleur argument.

 

Pascal et les J. sont contre l'optimisme de Corneille et Descartes.

Chez Corneille le héros n'a pas besoin de Dieu - pas d'implication de ce besoin.

 

Chez les Jansénistes les gens deviennent plus humbles.

Cette doctrine rappelle le mythe de la chute de l'homme.

 

Un ami de Port Royal  -  Pascal

Un élève de Port Royal  -  Racine.

 

Pascal devient apologiste après cette nuit de 23 nov. (St Paul)

 

Avant Racine il y a 2 grandes oeuvres contre l'optimisme de la Renaissance et Corneille.

Les Pensées  - Une apologie de la relgion chrétienne - contre les libertins (17ième S. libertin est libre-penseur, un athée) (Provinciales - contre les Jésuites)

Les Maximes  de La Rochefoucauld - un frondeur.

            p. 266

                        19.

                        49

                        171 (l'intérêt)

                                    l'intérêt veut dire amour-propre - égoïsme

                        436

                        471

le but des maximes - montrer une vie qui peut être sans amour propre.

 

Les Pensées

 

Un débat sur l'homme et ene épreuve de l'existence de Dieu.

L'homme - l'humanité  - notre portée

 

A: Notre portée

 un néant à l'égard de l'infini   (nous sommes entre les 2)

un tout à l'égard du néant

B. La Misère et la grandeur  - la condition absurde

nous sommes quelquechose mais pas un tout.

 

1. Misère - notre état nous empêche de savoir avec certitude. Nous sommes trompés par:

a. L'imagination - maitresse d'erreur et de fausseté.  Trompés par les apparences, le ton, la voix  p. 139:36,  140:28-40

            Pascal et La Rochefoucauld - la caprice de nos humeurs -nous sommes sensibles à tout ce que nous touchons. (L'inconstance de nos actions)

b. La coutume - par ex. le choix de métier selon nos parents.  p.136:33

c. L'amour-propre (vanité) on évite la vérité de soi-même.  Nous évitons les gens qui disent la vérité.  Les unions des gens sont fondées sur une mutuelle  tromperie. par ex. al flatterie.

            p.133 - nous évitons le présent

            p. 134 - l'éloge

2. La grandeur - la pensée

"L'homme n'est qu'un roseau..."  p. 140

"Cest un roseau pensant ..." L'image du roseau qui est faible et se courbe mas qui ne devient pas déraciné.

"Tout l'univers n'est pas nécessaire à l'écraser... une goutte d'eau, une vapeur (allusion à des sciences du 17ième S.)

Mais l'avantage que l'univ. a sur l'homme, l'univers n'en sait rien.

"Tout notre dignité consiste donc en la pensée."

La Morale - "Travaillons à bien penser."

Pensée et La Rochefoucauld réagissent contre l'optimisme de Corneille.  Ils ont débattu l'honneur et la grandeur de l'homme."  (P. 134).

 

Les Pensées  - Apologie du Christianisme

pour convertir les libertins (athées du 17ième S.)

 

Le Pari: il faut parier que Dieu existe. Si vous gagnez, vous gagné tout, si vous perdez, vous ne perdez rien.

La Chute:

3 espèces de péché selon Thomas d'Acquin

libido dominandi - désir de conquérir

libido sciendi - désir de tout savoir (Faust)

libido sentiendi - désir de la chair. plaisirs sensuels.

 

Le divertissement - le grand péché selon Pascal

"Tous les malheurs de l'homme vient d'une seule chose, qui est  de ne savoir pas demeurer en repos dans sa chambre" p. 136

Pascal dit que nous aimons l'activité pour nous empêcher de penser à notre condition misérable.

Il donne une liste - p.137 la chasse - le lièvre ne compte pas

 

le malheur - nous sommes déchus à cause du péché d'Adam et d'Eve.

1. La misère - loin de perfection, de justice, de vérité.

2. La grandeur - notre aspiration vers l'absolu.

p. 135 "Ce sont les misères de grand seigneur, d'un roi dépossédé." Nous sommes les rois déchus.

Donc nous sommes faibles et ont besoin de la GRACE pour être sauvé.

T.S. Eliot aime cette déffinition du christianisme.  C'est poétique. "Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point"(p. 135).

 

Le Classicisme  1660 - 1690

Racine a écrit pendant la génération ou l'époque de classicisme.

Sous la nouvelle politique de Louis XIV - 1660 - 1690

 

2 Raisons de ce phénomène:

1. le monopole de Paris.

Beaucoup d'écrivains sont nés à Paris maintenant (Molière, Boileau, Mme. de Sévigné, La Rochefoucauld)

Autrefois les écrivains étaient des Provinciaux:

Rabelais - La Touraine

Montaigne - Le Périgord

Ronsard -   "   "

Coreille - La Normandie

Pascal - L'Auvergne

2. Un Public restreint (limité) (nobles et bourgeois)

Le Public est dominé par le roi.

C'est un public de connaisseurs - très lettrés

Nouveaux  types:

des femmes précieuses (Blue Stocking affectées)

des femmes  qui dirigent les salons     les petits marquis (fops)

le mal, c'est la pedanterie, mais c'est un public passionnant.

 

3 genres de public:

les spectateurs

le théatre pour les pièces

les habitués

les salons pour les maximes, les portraits, et la poésie.

ceux qui fréquente les salons s'appellent habitués

les salons sont autour de la cour de Louis XIV

les croyants

l'église où on écoute des sermons (Bossuet) le dimanche

A cause du roi ce public reste stable pendant 30 ans.

 

Les époques de classicisme ont lieu quand il y a un rapport étroit entre le public et les écrivains:

Athens - 5ième S. avJC

Paris 17ième S. à Versailles

Madrid - 17ième S. - Lope de Vega

Londres - 16 et 17ième S.  Elisabeth  (1660-1798?)

 

Racine   1639 - 1699

le grand sujet de ses tragédies - les passions.

né entre l'Ile de France et la Champagne comme La Fontaine, son ami.  Un habitant s'appelle Champenois

Racine est orphelin

1655-58   de 15-18ans il fut élevé des messeurs de Port Royal. Il a étudié le grec, la théologie, le jansénisme et la grâce.

Il s'ntéresse au Jansénisme, l'homme fable qui est entrainé vers le mal à moins qu'il soit aidé par la grâce.

Il n'entre pas dans la lutte doctrinale.

Il a reçu une pension du roi

Il a écrit des odes à Louis XIV.

A la fin Louis a tourné contre lui.

Il a fréquenté le monde du théatre.  (Molière et Boileau)  Il a écrit 2 pièces en 1664-65.

 Pas de succes, mais il s'est rompu avec Port Royal qui considere le théatre immoral.

1667 Andromaque - un succés après Le Cid c'est le 2ième grand succés du théatre français.

11 années de succés

1677 Phèdre - sa 9ième tragédie

une cabale une org. contre le P. de Racine par les amis de Pradon.

Racine quitte le théatre - se marie - 7 enfants

historiographe pour le roi

Mme de Maintenon (2ième femme de Louis XIV) dirigeait une école pour les jeunes filles à St Cyr lui demande d'écrire une pièce biblique.

Esther

Athalie  11ième tragédie

A la fin à cause du jansénisme il vit dans un état de demi-disgrace sous Louis XIV. 

1699 mort et enterré à Saint Etienne de Mont (comme Pascal)

 

Phèdre

Mythologie   Sc. 1 v.36  (p176)  "la fille de Minos et Pasiphaé"

    Le Soleil   Créta (une nymphe)   Jupitère   Europe

       |___________|                     |_________|

                |                             |

le tourreau   Pasiphaé                       Minos

      |___________|_____________________________|

              |                         |     |

         le Minotaure --(demi-frère)--Phèdre  Ariane

Thésée----Antiope (Amézone)

   |_________|                  Acte 1:1:69-70 Hippolyte

        |                         

    Hippolyte

Jupitère est devenu taurreau pour séduire Europe.

Thésée a tué le Minotaure et a épousé Phèdre. Phèdre n'est pas la mère d'Hippolyte.

Venus inspire l'amour à Pasiphaé pour le taurreau.  Elle agit sur Phèdre et Hippolyte.  Acte 3:2:10 (p190)"Déesse venge-toi"

Neptune agit sur Thésée. Acte 4:3 Thésée à Neptune de venger H

Acte 1

 

Scène 1 scène d'aveu d'Hippolyte - il aime et il va chercher Thésée v50,135 (p176)

 

Sc 3   Scène d'aveu de Phèdre - elle aime Hippolyte v112

                           "Suivre de l'oeil un char fuyant dans sa carrière"

            v10 Une femme angoissée "Tout m'afflige et me nuit et conspire à me nuire"

            v28

            v52

            v110

            v158  une flamme noire

sc 4  On annonce que Thésée est mort

sc 5  v13-14 Oenone à Phèdre "Votre flamme devient une flamme ordinaire"

 

Acte 2

Sc 1 Aveu d'amour d'Aricie pour Hippolyte

 

Sc 2 Déclaration d'amour d'Hippolyte à Aricie -- Tendre

            v80  (BRAVO)

            v85 "Tout m'importune"  ennuyé

 

Sc 5 Phèdre déclare son amour pour Hippolyte v75-80   (p187)

            Violent

Sc 6 Le bruit que Thésée vit toujours.

 

Acte 3

 

Sc 1 Oenone et Ohèdre parlent des façons d'attirer H.

 

Sc 2 "Déesse venge-toi nos causes sont pareilles"

            un changement de Phèdre - elle prie à Venus d'inspirer de l'amour dans H.  Avant elle s'est lutté ,

            maintenant elle demande l'affreux de Vénus qui , elle espèreque Vénus sera tentée par la proposition

            parce qu"Hippolyte nie l'amour qui irrite Vénus.

Sc 3 Oenone coseille à P. de blamer H.

Sc 4 Thésése rentre. Il est content.

Sc 5 H. ne va pas dire la vérité à son père.

 

Acte 4

Sc 1 "Ah!"  Thésée apprend la vérité

Sc 2 Thésée et Hippolyte - explosion du père et fils.

            v23 "perfide" (p.194)

            v5

v9

            v93 "l'artifice est grossier (H dit qu'il aime Aricie)

Sc 3  Thésée demande l'aide de Neptune de le venger.

 

Sc 4 Phèdre et Thésée

            Elle veut qu'il épargne H. mais  une autre douleur!

            Elle apprend qu'H. aime une autre.

 

Sc 5 Elle sent La JALOUSIE (elle pense à l'amour de H. et A.

Sc 6 Ph. et Oenone

v25,  39, 63

            leur amour est pur. Elle est jalouse

            "Où me cacher"  elle a honte

            Elle dénonce Oenone

 

Acte 5

Sc 1 Hippolyte et Aricie

            v78 "sainte promesse" Il doit partir mais ils se marient d'une façon symbolique dans un temple.

Sc 2 Thésée - Aricie - Ismène

Sc 3 Th. et Ar. - elle essaye de lui convaincre

Sc 4 Th. il se doute de la vérite. Il fait venir Oenone.

Sc 5 Panope et Th.

            v6 "Oenone s'est jetté dans la mer"

            Th apprend peu à peu ce qu'il a fait à son fils mais c'est trop tard v25.

Sc 6 Le long récit de Théramène qui raconte la mort de H. par le taurreau v25-27  (P. 202-203)

Sc 7 Phèdre avoue son mal  v27 prend le poison

            v50 "La mort rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté"

            Elle se purge et devient pure comme le jour.

 

Le Rite tragique   Tragic Ceremony

4 Grands Mouvements

1. Le Mystère  Hippolyte cache un secret qu'il aime Aricie et il va chercher Thésée qui ne veut pas qu'il épouse Aricie.

2. Le Désir de Phedre pour Hippolyte (Acte 1 2)

3. le Délire - Phèdre et Hippolyte devant le public

(La souffrance d'eux) Thésée aussi apprend peu à peu

4. La Combustion

Acte 5:7:57 "le Soleil"

Ph. est de la famille du soleil. Sa mort le rendra pur.

 

La Technique dramatique (comme Corneille)

-unité profonde de l'intrigue.

-peu de personnages et nettété de situations

-La Crise - le drame se déroule sur une action simple qui cause conflit de passions (ici la Crise est le retour de Thésée)  le dénouement vient vite et d'une façon violente.

-le drame intérieur les personnages agissent selon leur passions.

-Le Dénouement est tragique.

 

La différence entre Racine et Corneille—Chez Racine:

1. L'amour est irrésistible - la volonté et la raison ne peuvent rien faire contre l'amour.

2. le devoir ne peut résister l'amour.

3. L'amour pousse le héros hors de la dignité.

4. L'être qui aime n'a aucune pitié pour celuyi qu'il aime (Ph. veut tuer H quand elle apprend qu'il aime Aricie.)

5. La Jalousie devient la manifestation de cette passion.

 

Le héros épique et le héros tragique

 

            Le héros épique  par ex. Le Cid ou Roland est une figure nationale consacré à une service. 

            Le tragique est autour de lui - le danger de la mort, le soufflet du comte, le duel.

 

            Le héros tragique par ex. Phèdre est hors de la société et destiné à se détruire.       

            Au début Ph. sait qu'elle va mourir.  Hamlet aussi.

            La mort du héros est un sacrifice. La tragédie devient un rite. un acte réligieux. Le héros est sacrifié pour nous

            comme le Christ sur le croix.  Ici La mort de Ph. nous soulage et nous sortons de cette pièce un peu soulagé de sa jalousie etc.

            La tragédie est dans le héros - héroine elle-même et ses passions.

 Chez Phèdre il y a une influence de Jansénisme. Elle manque la grâce pour controler ses passions.

 

La Préciosité - Une reforme dans la haute société dans les manières, le language, l'attitude et ll'esprit.

1608  -  la cour de Henri IV - une réaction des dames à la vulgarité (des soldats etc.)

Mme de Rambouillet a fondé un salon.  Elle a réuni des gens où on parlait de la politique, de la littérature, de l'amour etc.  On lisait des maximes, de la poésie, des portraits etc.

C'est une réaction politique peut-être à la partie du roi.

Mais un aspect des salons est la préciosité.  On appelle L'Hotel de Rambouillet le Berceau de préciosité.

Le Préciosité reprime tout ce qui est vulgaire.  On peut le voir comme un frein aux instincts.  Il faut cultiver une attitude au dessus des instincts.  On s'en méfie.

Molière aime les instincts et se moque des femmes précieuses.

            Le language évite le vulgaire:

                        le laquais - un nécessaire

                        un miroir - un conseiller de grâces

                        les mains - les belles mouvantes

                        une chaise - une commodité de la conversation

                        les joues - les trônes de pudeur

                        un verre d'eau - un bain intérieur

L'esprit gaulois est contre l'esprit précieux.  Rabelais fait parti à se moquer de ça ?

 

Molière  Jean-Baptiste Poquelin né à Paris le 17 fév. 1622

11 Rue Saint Honoré - entre le Louvre et les Halles

Une famille bourgeoise - le père est tapissier (upholsterer)

le plus agé  (6 soeurs)

élvé par les Jésuites   - College de Clermont (deviendra Louis le grand) le grand sujet - le latin  (Port Royal - grec)

 

Sa jeunesse influencé par La Foire à Paris - un théatre en plein air à Pont Neuf.  Des troupes de bateleurs et des saltimbanques (acrobat clowns).  Il cherche un métier.  Il rencontre la famille Béjart - une famille de comédiens.  Un choc pour lui.  Il tombe amoureux de Madeleine Béjart  une rousse qui est l'esprit pratique de la troupe.  Avec elle ils forment un groupe appellé L'Illustre théatre. 1643.

Il a passé un an en prison à cause des dettes. Son père a payé ses dettes.  Sa troupe commence à jouer la Provence. 1645.

 

4 Grands Influences:

sa formation jésuite et le latin

les libres-penseurs  (la raison)

le milieu béjart    

et sa vocation irrésistible.

            1645-1658 en Provence - de ville en ville.  Il apprend à manipuler le public comme acteur et metteur en scène.

Commédia dell'arte le centre de leur tour est Lyon où il voit le théatre italien et la Commédia dell'arte.

            Chacun joue les mêmes rôles - stock characters (Dirty Work at the Crossroads)

            Colombine - la jeune fille belle

            Pierrot - le jeune homme qui l'aime.

            Arlequin - le clown qui aime la jeune fille

            Pantalone - un vieux personnage assez comique

            Pas un texte fixe. Le jeu est improvisé.  L'acteur joue au lieu de parler. Le language de Molière reflete la musique et la dance.

            Cest une qualité instinctive.

 

1659 à Paris.  Les Précieuses ridicules  Louis XIV est là

et a aimé la pièce et est devenu son ami.

Armande Béjart (peut-être sa Fille - Woody Allen?) Molière l'a enseigné. Il l'a épousé en 1662.  Lui 40ans elle 20ans.

1664 - un fils appelé Louis -le parrain est Louis XIV

Aux Fêtes de Versailles en 1664 Armande était infidèle et M. en souffre beaucoup. un demi-rupture.

1666 Le Misanthrope - la tragédie personnelle de Molière

Alceste - le misanthrope qui déteste le monde

Célimène - la coquette joué par Armande.

1672 - première hostilité entre le roi et M.

Le roi préfère Lulli un compositeur italien qui avait été jaloux de Molière.

1673  Le Malade Imaginaire contre les médecins.  Il est mort quelques heures après une représentation.  Il n'y a pas de médecins chez lui à cause de la pièce.

La Troupe de Molière avec l'Hotel de Bourgogne devient la Troupe du roi et en 1680 devient La Comédie française et ce théatre et le batiment est appellé aussi Le Théatre français et la Maison de Molière.

 

Le Misanthrope - mot grec "Je hais tous les hommes" Alceste

sous-titre - L'Atrabilaire amoureux

la bile - donne la colère

17ième Siècle - on croit qu'il y a 4 humeurs dans le corps affectent la santé et l'attitude.

le sang - sanguin - amoureux et passionné

                        le flegme - flégmatique - froid et calme

la bile - bilieux et coléreux - en colère

la mélancholie - mélancholique - sombre et bizarre.

D'habitude, les pièces de M. ont une de ces humeurs comme liquide de base.

 

chez Le Misanthrope c’est la bile et le phelgme

Acte 1    Alceste et Philinte

Scène 1

v91  "une humeur noire"    la bile

v105-6 "cette maladie donne la comédie"  Alceste est trop sérieux et cherche à être sincère (v35 "je veux qu'on soit sincère" est un thème de la pièce)  Tout le monde se moque de lui. Donc la colère donne la comédie.

v166 Philinte "Mon flègme est philosophique autant que votre bile." Son attitude de reserve est pratique aussu\i. Il faut ruser avec le monde.

v76 "Il est bon de cacher ce qu'on a dans le coeur" pas de mentir mais de ne pas parler tout le temps.

v144 "le désert" rep. les chateaux en Espagne où on veut fuire le monde et trouver la paix.

Célimène

v219 "De qui l'humeur coquette et l'esprit médisant"

La Médisance -(Slander) elle denonce les autres pour rire

Alceste

v234-5 "Sa grâce est plus forte et sans doute ma flamme

   De ces vices du temps pourra purger son âme."

les vices du temps - la flatterie, la médisance et la coquetterie.

Alceste va essayer de la changer par amour.

 

Sc 2

Oronte, un homme important veut lire un sonnet à Alceste pour obtenir son avis.  C'est un poème précieux et Alceste dit ce qu'il pense. Il préfère une chanson. D'abord il ne veut pas donner ses opinions mais Oronte le force. Il finit par faire un ennemie d"Oronte.

C'est la situation du misanthrope dans la société. Il ne devrait pas y être.

C'est un scène de boxe où le mouvement des vers est presque physique.  Comédie de répétition "Je ne dis pas cela"

 

Acte 2

Sc 1  Alceste et Célimène

v455 "Cest pour me quereller" Il cherche toujours une querelle.

v496 "C'est que tout l'univers est bien reçu de vous" il est jaloux et s'en plaint.

Alceste demande "Est-ce que ces gens sont utiles?"

Célimène "Ils ne sauraient servir mais ils peuvent nous nuire."

 

Sc 4 La Scène des portraits - Célimène va briller

un portrait est un genre social où on parle de quelqu'un et la plupart du temps dit du mal.  C'est la scène de médisance.

v579 Damon

v586 Timante

v596 Géralde

v620 Cléon

Le public rit de ces portraits. La médisance évoque le rire. Célimène a le verve et et séduisante.

 

Acte 3

Sc 1 Acaste - un marquis donne son propre portrait.  Il a l'air très satisfait de soi-même.

 

Sc 4 Arsinoé  - la prude - le repossoir de la coquette.

La femme morale.  Elle est plus agée que Célimène et lui conseille de faire attention.

v975, 980  Célimène lui dit qu'elle aussi deviendra une prude quand elle sera vieille.

"Il est une saison pour la gallanterie"

"L'âge amenera tout"

 

Acte 4

Eliante - la cousine de Célimène

Elle aime Alceste.

Philinte l'aime. Elle le respecte seulement.

Elle se résigne du bonheur et accepte Philinte. Pas de passion mais elle sera heureuse.

Eliante est à mi-chemin entre la coquette et la prude.

 

Sc 2 Arsinoé dit à Alceste que Célimène était infidèle.(v1335)

 

Sc 3 Alceste et Célimène.

Il est furieux mais elle le brave et il finit par lui demander pardon! (Elle a dit que la lettre d'amour est pour une femme!)

 

Acte 5

Sc 1 Alceste perd son procés.

v6  "Je veux me tirer du commerce des hommes." La société triomphe sur le misanthrope et sa misanthropie est plus forte que jamais. Il va fuire et vivre dans le désert.

Sc 3 Clitandre et Acaste dénonce Célimène

Sc 4 Tout le monde quitte Cél. Alceste reste fidéle et propose le mariage si elle consent à vivre dans le désert.

v1760

v1774 "La solitude effraye une âme de 20 ans."

Alceste "Non, mon coeur à présent vous déteste."

Il sort.

Acte 1 - Alceste   2 Célimène   3 Arsinoé  4 Eliante

5  Philinte dit les derniers vers. Il tache de tout résoudre.

C'est le personnage flégmatique.

 

La pièce a 3 contradictions:

le misanthrope dans la société

il est amoureux

il aime une coquette et essaye de la changer

La Rochefoucauld  "le plus grand miracle de l'amour c'est de guérir de la coquetterie."

 

La Règle de Molière "Plaire"

Chez Aristote c'est plaire et instruire.

(please teach joke)

Chez M. le public est le juge absolu.

 

Le Génie de Molière

Il peint les situations sérieuses d'une façon amusante. Il peint les moeurs et la nature humaine.

D'habitude ses pièces sont autour d'un personnage très fort et comique.

La cour  - Célimène

Les médecins - Le Malade imaginaire

Les avocats - L'Avare

Les réligieux - Le Tartuffe

L'education des femmes - L'école des femmes

          

Il a créé des types immortels:

Tartuffe

Harpagon

Le Bourgeois gentilhomme

Le malade imaginaire

le misanthrope

 

Le Tartuffe              Molière

Acte I

Scène 1 Mme Pernelle (mère d’Orgon) sort de la maison d’Elmire (sa “bru”)

                        v13 Trop de désordre

            (247) Mme Pernelle donne des portraits (La médisance)

                        v14 Dorine la servante trop forte en gueule

                        v17 Damis le fils d’Orgon – un sot

                        Mariane (la fille d’Orgon et d’Elmire) – silente mais…

                        Elmire sa belle fille (bru) dépense trop

                        Cléante – le beau frère d’Orgon (248) se mêle des affaires d’autres

            Mme Pernelle estime Tartuffe v42

            Dorine, la bonne voit son hypocrisie (v70)  (249)

            Cléante, le beau frère d’Orgon parle de la médisance v99

                                    Mais il faut continuer la conversation??

            Dorine accuse Mme P d’être prude (v121) elle était une ancienne coquette mais

maintenant elle est vieille et donce vertueuse

Mme P. part

Scène 2 Cléante et Dorine

            V200 (253) Dorine se fâche que Tartuffe trompe Orgon (de son argent)

                                    Et ne voit pas l’hypocrisie de Tartuffe

Scène 3 Cléante, Damis (fils d’Orgon) et Dorine (la bonne)

            Damis (v216) pense que Orgon veut faire marier Marianne avec Tartuffe et il veut

que Cléante trouve la vérité

Scène 4 Orgon, Cléante (son frère) et Dorine

            Comédie de repetition – “le pauvre homme”

            Orgon ne pense pas àsa femme qui souffre mais seulement à Tartuffe qui

mange  et dort bien

Scène 5 Orgon, Cléante

            Orgon (v303) défend Tartuffe  (ironie)(256-7)

            Il raconte comment il a fait la connaissance de Tartuffe

            Cléante connait le vrai mobile de Tartuffe et essaie de l’exposer (258-60)

            En montrant des varies qualities des heros

            (260) Cléante veut que Valère se marie avec Marianne

Orgon a des projets de faire marier Marianne avec Tartuffe mais il ne dit rien à Cléante

2 Intrigues  Tartuffe et Orgon    et Tartuffe et le marriage

ACTE 2

Scène 1 Orgon, Mariane et Dorine

            v440 – Orgon propose Tartuffe pour Mariane

            v480   Dorine est contre Tartuffe

Scène 2 AGON – scène de boxe

            Dorine v 515 est contre les marriages de convenances

La bile d’Orgon (v553) Dorine interrompt Orgon et l’empêche de parler à

Mariane. Il se dout que Valère est libertin

            v560 Dorine se moque de Tartuffe

Scène 3 Dorine et Mariane (269-désacralisation du père)

            Dorine conseille à mariane de repousser son père (v592)

            Mariane propose la mort! (v666)

            L’HUMEUR de Dorine (270-funny)

            (271-2) reverse psy- Dorine suggère Tartuffe (v674) vous serez “Tartuffisé”

            Dorine a un projet

Scène 4  -Valère, Mariane et Dorine – (scène molièresque)

            Valère et Mariane se dispute

            Dorine les met ensemble avec un projet d’arrêter Tartuffee (v795)

ACTE 3

Scène 1  Damis (fils d’Orgon) et Dorine

            Dorine dit à Damis qu’il est trop fâché pour aider

            Elle va influencer sa mère

            Damis se cache

Scène 2 Tartuffe, Laurent, Dorine

            “Serrez ma haire avec ma discipline (v 853)

AGON  - Dorine et Tartuffe

            Il lui dit de couvrir ses seins! Elle n’est pas tentée envers lui

Scène 3 Tartuffee et Elmire (il aime la femme d’Orgon)

            (280-1) il la flatte

            il touché ses seins mais elle est très au courant envers lui

            Elmire demande (v932) ses intentions envers Mariane

            Il répond qu’il s’intéresse aux choses spirituelles

            (282-3) Il dit qu’il est tenté par Elmire           il declare son amour (283)

Elmire demande (v932) ses intentions envers Mariane          

Elle dit qu’elle ne va pasl’exposer à Orgon s’il persuade à Orgon de laisser Val

se marier avec Mariane

Scène 4 Elmire, Damis, Tartuffe

            L’humeur) Elmire ne veut pas que dais expose Tartuffe

            Elle n’est pas dans son humeur (v 1032)  il accepte

Scène 5 Orgon, Tartuffe, Damis, Elmire

            285- mais Damis revèle les avances de Tartuffe envers Elmire

            Elmire dit qu’elle protegeait la paix d’Orgon

Scène 6 Orgon, Tartuffe, Damis  (Jimmy Swaggart) ironie

            (286v1074) Tartuffe avoue ses péchés

            Orgon prend son côté et accuse Damis!

            Tartuffe fait une vraie confession mais Orgon le croit trop humble etc.

            Tartuffe dit la vérité mais Orgon ne le voit pas (v1120)

            Orgon (v1120-9) brave tout le monde. Il va donner sa fille a Tartuffe et il maudit

son fils (288)

Scène 7 Orgon et Tartuffe

            Orgon va tout donner à Tartuffe (v1176) il l’encourage!

            Tartuffe s’accuse pour qu’Orgon le voit comme “un pauvre homme”

L’ironie tragique (v1182) Orgon ne voit pas la vérite de ce qu’il dit

 

ACTE 4

Scène 1  (scène d’avocat) Cleante et Tartuffe

            Cléante veut que Tartuffe pardonne à damis

            (interet) Tartuffe ne pardonne pas s’il n’y a pas d’autres qui puissant voir (290-2)

            Il change de sujet (v1266)

Scène 2 Elmire, Dorine, Cléante, Marianne  (Dorine demande à Cléante de les aider)

Scène 3 Orgon avec les autres

            Orgon refuse de la croire

            Marianne se plaint des marriages des filles (v1283)

            295 – Elmire lui demande s’il croirait s’il voyait la vérité

Scène 4 Elmire et Orgon (comme Acte 3 scène 4)

            Elle lui dit de se cacher sous la table (v1364)

Scène 5 – Tartuffe, Elmire et Orgon (sous la table)

            Elle avoue son amour pour tartuffee (v1403)             Il est étonné (v1410)

            Elle dit que la raison pour laquelle elle ne voulait pas son marriage avec mariane

est qu’elle le voulait elle-même (v1430)

Il va l’ensigner comment être hypocrite (v1493)

Elle lui dit de verifier s’il n’y a quelqu’un qui les epie

Scène 6 Orgon et Elmire

            (300) il est fâché mais elle lui dit de se cacher pourqu’illui montrer davantage  au

sujet de Tartuffe

Scène 7 – Tartuffe, E et O

            Orgon le dénonce mais Tartuffe dit qu’il possède la maison! (301)

Scène 8 Orgon et Elmire         302 Il a tout donné  Tartuffe  même la cassette?????

ACTE V

Scène 1 Orgon, Cléante

            Orgon avait donné la cassette à Tartuffe. Elle contient des papiers qui accuse une

personne Argis d’être un frondeur. v1585  Tartuffe va dénoncer Orgon

Cléante donne des conseils au sujet de l’hypocrisie   et au sujet des maris?

Scène 2 On revèle des choses à Damis

Scène 3 Tous les 3 conspirent contre Tartuffe

Scène 4  M. Loyal qui représente Tartuffe vient pour l’argent de Tartuffe et de les chaser

de leur proper maison  (Elmire est là aussi)

Scène 5 Mme Pernelle croit encore que Tartuffe est vertueux

Scène 6 Toute la famille- Mme Pernelle comprend maintenant

            Dorine v 1815 se moque de Tartuffe. Il prend notre argent pour que nous soyons

Sauvés

 Valère et la famille

            Valère offre d’aider Orgon de s’échapper avec la cassette d’argent

Scène 7 L’Exempt, Tartuffe et les autres

            V1878 sur l’hypocrisie

            V1905 “deus ex machina”

            Le roi s’est douté que Tartuffe était criminel et a mis une trappe

            A cause de la cassette que Tartuffe a pris.  (v1920) il y avait 2 casettes

Cléante est flegmatique v 1948 – il leur conseill de ne pas perdre du temps sur la vengeance

 

 

Le 18ième Siècle

 

1715 Louis XIV est mort

1715 - 74  Louis XV  (5 ans en 1715) arrière petit fils de Louis XIV.  Donc le régent est Philippe d'Orléans

La Régence (R magiscule - la plus connue)  1715 - 23

Une époque de licence (licentiousness), préliminaire à la révolution. La licence en morale - la noblesse engagée dans la vie de luxe, de jeu, de choses scandaleuses.

On appelle Philippe le Débauché  - ses amis  -  des roués (La roue est symbole de fortune et de torture. Ici ses amis sont dignes d'être torturés

Au Palais Royal ses soupers sont vraiment des orgies.

1715-23 Grand écrivain est Montesquieux Les Lettres persanes

le grand peintre est Watteau - "Fêtes gallantes"

 

Le 17ième S.  -  L'Age de raison

Le 18ième S. -  Le Siècle de lumières

L'âge des philosophes (dans le sens sociologique)

Ils s'intéresse à l'être humaine dans la société et pas nécessairement aux métaphysiques.

Le Siècle de Voltaire

 

Voltaire  (François-Marie Arouet) 1694 (à Paris) - 1778

une jeunesse turbulente - élevé par les Jésuites au Lycée Louis-le -grand (Molière et Corneille) un génie mais polisson.

1717 - jeté dans la Bastille pour une épigramme écrite en latin contre le régent.

1718 Oedipe   pièce - 1ièr succés  d'abord V. voulait être grand dramaturge comme Racine.

 

1726 - jeté dans la Bastille une 2ième fois pour une querelle avec un noble.  Cette fois il est exilé en Angleterre.

1726-29 en Angleterre - frappé par la forme de gouvernement et la liberté de pensée.

1734 en France

Les Lettres philosophiques ou les Lettres anglaises

Premier pétard contre l'Ancien régime est Les Lettres persanes La 1ière BOMBE c'est Les Lettres phil

contre l'absolutisme du roi.

Il doit quitter Paris - 1734 - 44 à la campagne

Mme de Châtelet  à Cirez en Champagne

Triple vie de luxe, d'étude, de divertissement

Le soir il aime le théatre (surtout de jouer)

1736 "Le Mondain" un poème sur le progrés

1739 il a commencé L'Essai sur les moeurs

1744 - 50 à Paris  connu et élu à l'Académie française

1750-3 invité par Frederick II d'Allemagne à Berli et Potsdam.

désenchanté comme duBellay. Il a enseigné le français à Fred.

(idée de despot éclairé) il devient ennuyé.

1753-55 à Paris et en Suisse (2 maisons)

Le Café Procope  - des amis et des idées philosophiques

1755-60 à Genève - il attaque l'oeuvre et pensée de Calvin

1756 L'essai sur les moeurs

1759 Candide

1760 - 78 à Le Patriarch de Ferney à la potée de Suisse où il peut s'échapper à la moindre alerte.

Visité des amis.

Là il commence une bataille contre l'injustice.

Les tares de la justice

Le fanatisme et l'intolérence

Sa dévise "L'infame c'est ce qui empêche le progrés."

L'infame c'est l'Eglise catholique et son aspect fanatique et authoritaire et intolérent.

L'esprit encyclopédique - un esprit de recherche et d'investigation pour chercher la vérité de reformer et améliorer l'être humaine dans la société.

L'améliorisation - "betterment"

Le Méliorisme - la croyance qu'on peut devenir mieux dans son état. La phil. finale de V. ?

1778 enterré dans le Panthéon

 

Candide  1759

(le mot "candidate" de celui qui porte le toge blanc qui veut être élu au sénat à Rome)

Le chef d'oeuvre de "conte philosophique" est une critique de la philosophie de Leibnitz et des métaphysiques en général,

            et une recherche du bonheur par le héros qui est frustrée par les maux dans le monde.

 

Deux Sources:

1. Philosophique:

L'optimisme de  Pope  - "Whatever is is right."

Leibnitz - "Ce monde est le meilleur des mondes."

Voltaire démolit cette doctrine et les métaphysiques en général où un métaphysicien habile peut construire un système "immune" à la fausseté.

1739 "Le Mondain"

Les 7 Dialogues de l'homme -le progrés et le bon dieu. 

Il est optimiste.

1756 "Poèmes sur le désastre à Lisbonne" il est plus pessimiste.

1759 Candide il est moins pessimiste - mélioriste?

2. Littéraire

le roman idéaliste - des contes d'amour

le roman d'aventure ou picaresque - beaucoup d'aventures, de voyages, d'épisodes et de péripéties pour le héros

les contes didactiques, des fables, des fabliaux, des fées, folkloriques. La forme du conte picaresque avec beaucoup de voyages permet l'auteur de nous donner une liste énorme des maux dans le monde.

 

Les Maux:

La guerre, le fanatisme, la pauvreté, le privilège de classes, les maladies, l'esclavage, las catastrophes naturelles, l'oppression politique, la superstition, l'ignorance.

 

Conte philosophique - fusion de fiction et de philosophie.

la partie philosophique est libérée d'être prouvée ou analysée, donc on peut employer le jeu de mots, de l'esprit, du satire, et de l'ironie.

la partie en fiction est libérée de "vraisemblance." Donc, l'exagérration et la fantaisie peut montrer l'anormalité des injustices.

 

S'il est contre les métaphysiques et les systèmes, Voltaire doit éviter des formes didactiques. Donc, il choisit le conte philosophique où il peut laisser les lecteurs voir ce qui se passe sans commenter ouvertement.

 

Une liste des effets comiques et satiriques:

350 - de la phil. de  Leibnitz, causes et effets témoignés par Cunnégonde.

351 - Une conclusion inattendue   "on le mène au régiment"

Une trouvaille - 351 exagérration des tortures

     352 une trouvaille

352 des atrocités de guerre d'un ton indifférent

352 - une contraste "harmonie et enfer

trouvaille "il tremble comme un philosophe"

353-54 La vérole et les vérolés (syphilis)

356- les autodafés qui empêchent des tremblements de terre (358 aussi - on servit des rafraichissements entre la messe et l'éxécution).

ch. 11-12 l'exagérration - l'histoire de la vieille

ch. 13 "l'oppression politique du gouverneur en Amérique.

ch. 14 p.365 "Los Padres de Paraguay ont le peuple rien."

367 ch.15 satire de privilège de classe - le frère de Cunnégonde reste toujours contre Candide même après que C. a sauvé sa soeur.

ch. 16 "mangeons du jésuite" union gran\mmaticale qui mène à l'absurde.

368 - satire de bon sauvage de Montaigne

369 - des jésuites.

chs. 17-18 Eldorado - le religion et la politique et les moeurs

374 à Surinam - un esclave sans bras et jambe "le prix du sucre en Europe." Conter la colonisation.

la réligion - les "fétiches hollandais"

379 à Paris - satire de la critique et les pièces

383 en Anleterre - la guerre - on tue un amiral pour encourager les autres.

ch 24 en Venise - l'ennui des riches

387-388 - le critique qui n'aime rien même Milton!

ch 26 - les rois - pas satisfaits

ch 30 la petite société et le jardin

 

Candide comme héros tragique

Il est écrasé par les hommes et la nature (Indiana Jones?)

Il est écrasé par la phil. d'optimisme.

Il recommence toujours (comme Wily Coyote)

Il a des suites de moments tragiques.

Mais il est trop passif. Il subit facilement.

Il n'a pas un sens de grandeur.

Il est mécanisé  (Petruchka - ballet de Stravinski).

 

"IL FAUT CULTIVER NOTRE JARDIN"

1. Vue pessimiste - le jardin représente nos limites. Est-ce que c'est tout que nous avons?

2. Vue mélioriste - une résignation - on accepte les difficultés de la vie en travaillant. Un appel au travail collectif de la communauté - un petit travail qui compte.

Ici la petite société rejette la philosophie métaphysique en voyant qu'il y a des choses à faire sur cette terre.  Il y a des maux à combattre, des choses qu'on peut faire.

l'Archetype - le Jardin dans le Vieux Testament - Eden

Le Nouveau Testament - la vigne du Seigneur - nous sommes tous les travailleurs de cette vigne. C'est un travail humble mais qui compte et ce travail conforme avec l'esprit encyclopédique et mélioriste du 18ième siècle,

Micromégas         une histoire philosophique

I.                   Vogage de Sirius â Saturne

Le narrateur est de la Terre           Micromégas est un géant

Il a étudié chez les Jésuits

Son livre est condamné par l’éeglise (le Mufti)  Il voyage pour apprendre

Saturne est plus petite que Sirius mais 9 fois plus grand que la Terre

521- le narrateur dit qu’il a fait la connaissance d’un grand homme  un géant de Sirius –une 

Étoile (soleil) 8 lieues de haut 24000 pas (steps)

Beaucoup de nombres – géométrie  il raisonne que son monde doit être plus grand que la Terre

522 – la taille    Sa ceinture 50000 “pieds du roi”

            Son esprit – cultivé     âge - il a 2500 ans! Il a étudié chez les Jésuits de cette planète

            Il a deviné 50 propositions d’Euclide (Pascal)  a étudié les insects (microscope)

Son livre comparant la forme substientielle des puce avec celle des colimaçons (snails)

a été condamné par les Muftis (l’Eglise) (sans lire le livre!-le fanatisme)  il est exilé de Sirius comme hérétique

523 -    il n’est que demi-affligé d’être exile – il peut voyager de planète en planète pour former l’esprit  il sait les sciences et peut voyager en espace et observer les mondes

            Il n’a pas vu Dieu

            Saturne est 9 fois plus grande que la Terre mais beaucoup plus petite que Sirius.

            Il se moque de Saturne comme un musician italien se moquerait de Lulli

524 -    mais il est tolerant

            Il fait la connaissance de secrétaire de l’Académie de Saturne et a eu une conversation

 

II.                La Conversation de l’habitant de Sirius avec l’habitant de saturne

-          Micromégas n’aime pas les metaphors.

-          Les sens – on exagère – on a plus de désirs que des besoins  Le temps – on desire plus.

-          Relativisme-    les soleils compares aux visages – on decide de faire un voyage philosophique.

524      -la Nature est variée    Micro refuse les metaphors du Saturnien  (nature comme fleurs

Le voyageur et le Saturnien  - exaggeration  le Saturnien n’a que 72 sens et il s’en plaint

525      chez Sirius  il y a 1000 sens

Le voyageur n’a jamais vu ene race qui ait plus de désirs que des besoins (relativisme de désirs)

Le Temps – une vie courte !   15000 ans  pas assez pour commencer un projet!

Relativisme du temps et des désirs

Relativisme des propriéties par ex. l’étendu,  la gravitation, la mobilité, impénétrabilité

526      Le soleil et les couleurs (beaucoup)

            Saturne – un soleil jaune/blanc 7 couleurs de rayons

            Sirius – rouge avec 39 couleurs

            Pas un soleil qui se ressemble comme il n’y a pas de visage qui se resemble!

            -une trentaine de substances différentes

            -ils résolurent de faire un voyage philosophique

III. Voyage des 2 habitants de Sirius et de Saturne

La maitresse du Saturnien est en colère       On parle des instruments de sciens et des choses censures

526      la Maitresse du Saturnien fait objection au voyage (elle est petite 666x6’) elle se plaint qu’ils sont maries depuis peu de temps (100ans) et de l’amour de son mari pour la philosophie (527)

527      La science du 18ième siècle – ils sont sur l’anneau avec leurs instruments

            Le narrateur entre – a Jupiter ils ont appris des secrets censure dans leurs propres planets (l’Inquisition)

            La Satire contre les Jésuites – ils voient 2 lunes sur Mars ce que les Jésuites ont nié

            Il rapport par analogie  le narrateur est de la Terre

            Ils ne s’arrêtent pas ars – trop petit    seulement 2 lunes!) ils vont le regretter 

            (ils devront rester sur la Terre)

IV  Ce Qui leur arrive sur la Globe de la Terre

(la taille de la Terre est satirisée – Micro la croit inhabitée—le Nain dit non puis oui – il voit des baleines avec un microscope. On parle de science et de bien raisonner. Le narrateur est historien)

528      ils font la tour de la Terre en 36 heures

Relativisme – ils se demandent si la Terre est inhabitée  Le nain (le saturnine est le “nain” comparé avec Micromégas – il doit faire bien plus de pas !)) croit que non puisqu’il ne voit personne.

            Nos sens nous trompent   nous sommes bornés

            FUNNY- la taille de la Terre réduite  en importance (une montagne comme un grain)

529      La satire -  Personne de bons sens ne voudrait y demeurer!

            Les diamants de Micromégas tombent et se cassent et se font des microscopes

De fausses conclusions – le Saturnien voit des baleines et croient que la Terre consiste de baleines.

La Science et les métaphysiques – On parle de l’âme    le nain raisonne tandis que Micromégas experimente et examine.

L’année est 1737   un groupe de philosophes voyageant à la Mer baltique  rapporté perdu

            Le narrateur est historien (il nous le dit) et rapporte la vérité de leur voyage.

V.                Expériences et raisonnements des deux voyageurs  (le bateau des philosophes)

530      – le vaisseau des philosophes  Les atoms etc.  Comparaisons de taille – les miscrscopes de Saturnien ne peuvent pas les faire (discerner) – il les voit comme “atomes” Mais on peut voir les hommes avec le microscope de Micromégas on peut les voir (??) reread)

Le Nain croyait ques les homes se propagaient!

VI.             Ce qui leur arriva avec des hommes  (le language, les idées-l’âme)

531      -Micromégas observant qu’ils parlent – le Nain doutait qu’ils (les gens sur le vaisseau)pussent communiquer des idées. Il dit que si on pense, on a une âme.

532      Le Nain veut examiner d’abord et raisonner plus tard. Micromégas aime bien ça!

            Avec son ongle, MicromEgas fait un microphone (trompette parlante)

            On tient le vaisseau sur l’ongle

            Micromégas parle et on voit “des disciplines!

                        L’aumonier prie et fait un exorcisme

                        Les matelots jurent

                        Les philosophes font des systems

533      Le Nain leur posent des questions (sur l’âme, le Bonheur,heureux, comment multiplier

Le raisonneur de la Terre devine la hauteur du nain mais le Nain ne peut pas de son côté (le relativisme). Micromégas conclude qu’il est aussi difficile de voir les “choses infiniement grandes” que les choses infiniement petites.  (Pascal –Micromégas conclue qu’il est aussi difficile de voir les “choses infiniement grandes” que les choses infiniement petites.  (Pascal la misère et la grandeur)   Micromégas veut parler avec eux.

VII.          Conversation avec les hommes

(la philosophie-sociologue- le jugement – les guerres)

534      “O atomes intelligents!”  qui parle?? Micro? Le Nain?

            M. les croit heureux comme des “esprits” qui ne peuvent que penser.

            Mais le philosophe le corrige –non! On juge tout par quelques-uns.

            Le Terrien dit qu’on se dispute sur les “tas de boue.”

Le Bonheur?  Les guerres sur le nouveau monde!  Micromégas veut tout écraser, mais ils répondent que le Terriens vont le faire par eux-mêmes!

535      Les causes de destruction—l’épée, la faim, la fatigue, l’intempérance mais c’est le gouvernement (administration qui est responsable).

            Micromégas est ému de pitié pour cette race divers

            Des philosophes s’intéressent plus â des choses de métaphysiques

            Le nain et Micro sont frappés de leur intelligence scientifique

            Puisqu’ils savent beaucoup sur ce qui est en dehors ils devrait aussi savent plus de ce qu’ il y a dedans

536      La satire de philosophie – “La mite philosophie” est la porte-parole des genies philosophiques. Le language grec  -- genres divers des philosophes (cartésien, aristotilien, malbranchiste et “Locke” ??? “On cite ce qu’on ne comprend pas dans un langage qu’on comprend moins!

            L’esprit et la matière?  L’animal de Sirius  vs l’animalcule de la Terre

537      L’animalcule de saint Thomas prétend  tout savoir

L’orgueil – l’univers existe seulement pour l’homme.

            Micromégas va écrire un livre pour eux avec tous les secrets de l’univers! En écriture miniscule bien sûr. Mais quand ils ont ouvert le livre à l’académie des sciences à Paris, ils ne voient qu’un livre tout blanc!!!!!

Le fanatisme

522 – le mufti condamne le livre

527 – meme Micro. Et le Saturnien préjugent Mars.

La Satire

522 – les jésuites

523 – Lulli    (Le prêtre, les matelots et les philos et le langage

527      on raisonne sans observer

537 ‘ La mite philosophique

L’esprit encyclopédique   le méliorisme

524- M. est tolerant

529  532     examiner avand de raisonner

535    Les philosophes qui s’intéressent à la société sont plus raisonnables

537 – besoin d’humilité

Le relativisme

525  le temps et l’espace le les sens   et les désirs

Pascal  533 – l’infini     La misère et la grandeur    534  le Bonheur

 

Rousseau 1712 - 78

né à Génève, élevé par son père - sa mère est morte en lui donnant la naissance. Son père n'est pas autoritaire et lui a donné et lu beaucoup de livres d'aventure. Donce il commence des idées bizarres et romanesques (de fiction) de la vie.

un frère aïné, libertin, est disparu.

JJ seul, il a perdu beaucoup d'amis.

JJ - fier, tendre et sensible

à 16 ans après une promenade il a trouvé les portes de Génève fermées - un signe de s'enfuire.

Paranoïque - il se sent persécuté

à un village voisin il fait connaissance de Mme de Warens (une convertie au catholicisme. Elle est double son âge.  Mère et maîtresse à la fois!

1729-31 une vie errante - converti au catholicisme.

1732-36 il s'intéresse à la musique (il a inventé une notation musicale. Une opéra Le Devin du village

1742-52 - 10 années dures à Paris - une maîtresse Thérèse, une lingeuse,  fille du peuple - 5 enfants -il ne les reconnait pas. un compositeur à ce temps-là.

1750 L'Académie de Dijon - une contestation littéraire

sujet - "Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les moeurs."

JJ dit NON et degagne le prix. Il devient l'ennemie de la civilisation. Les sciences et les arts ont corrompu l'être humain en encourageant le luxe et l'oisivité sans rétablir le sens moral et religieux.

1755 sujet "L'origine d'inégalité." JJ dit la propriété. Il n'a pas gagné à ce temps-là mais plus tard Marx va employer ses idées. Cet essai gagne plus tard.

1758-62 - à Montmorency - une vie simple avec Thérèse, mais 3 livres imps.

1761  La Nouvelle Héloïse - le mythe de Abélard et Héloïse, beaucoup d'éloges à la nature.

1762 Emile ou l'éducation  un traité de l'education libre où on laisse se former l'enfant. On apprend en agissant et faisant des choses.

1762 Le Contrat social sur la politique. Il doit se fuire à Génève à cause du gouvernement français.

1762-70 - une vie errante

1770 -76 se sent persécuté (un complot contre lui?) il écrit les derniers Confessions 

1778 il meurt - enterré au Panthéon.

 

L'Unité de l'oeuvre de Rousseau

La Nature a fait l'homme bon, la société méchant.

La nature a fait l'homme heureux, la société misérable.

La nature a fait l'homme libre, la société un esclave.

 

Donc l'homme était bon au debut qui est contraire à la doctrine de l'église et le péché originel.

 

Comment restaurer l'innocence?

Il faut rétablir l'individu (Emile) et la société (Le Contrat social)

Rousseau diffère des philosophes qui ont plus ou moins confiance dans l'homme et qui sont intellectuels.  Rousseau et le type sensible qui suit ses sens plus que la raison.

 

Il a commencé une littérature personnelle avec Rêveries d'un promeneur solitaire et surtout Les Confessions.

"Je forme une entreprise qui n'eût jamais d'exemple... et dont l'éxécution n'aura point d'imitateur... cet homme ce sera moi." (436)

Sincère comme Montaigne mais le but est son individualité.

Imitateurs?  Prédecesseurs?  Saint Augustin, Cellini (Vita), Montaigne, Joyce (Portrait), DH Lawrence, H. Miller.