Fre402notes.htm

                   La Littérature française

 

On partage l'histoire littéraire d'habitude en siècles ou en ages.

 

     Le moyen age

                        le 11ième  au  15ième S.

            le 16ième S. - La Renaissance de l'antiquité

                                Grequo - romain (humanisme-copia)

            le 17ième S.  Le Classicisme  (Descartes - l'âge de raison)

                     Louis XIV  2ième partie

     le 18ième S.  Le siècle des philosophes (sociologues)

                   Le s. des lumières

                   Le s. de Voltaire (esprit encyclopédique)           

     Le 19ième S.

                  Le romanticisme  (la Restauration)

                  Le réalisme (le Second Empire , Flaubert

                  Le symbolisme (la 3ième Rép.)

                  L'impressionisme   (dans les arts)

                  L'expresssionisme

     Le 20ième S.-- Le 21ième

                 Le surréalisme  (1925-35) étude des rêves, de l'inconscient

                 L'existentialisme  - années 40   Sartre

                 les années 50  le nouveau roman

                                le théatre de l'absurde

                 les années 60  La critique

                                  Le structuralisme

                 les années 70  La déconstruction

                                Le marxisme  (date ?)

                 maintenant    Le nouvel historicisme

                               L'histoire culturelle

                               le féminisme

                      l'étude de genre (masculin- féminin)

                          mélange de l'analyse (pol. soc. psy.)

Le 19ième siècle

 

            1778  Mort de Voltaire et Rousseau

            1789 La Prise de la Bastille

            1792 - La République  1794 - Le Directoire

            1799 le 18 Brumaire  Napoléon

            1804 -15 L'Empire

            1815 -48 La Restauration de la monarchie

                        1ère R. 1815 - 30 Louis XVIII et Charles X Bourbons

                        2ième R. après la Révolution de 1830 - Louis-Phillippe - le roi-citoyen pour la haute bourgeoisie appellé la Monarchie de juillet

            1848 - une révolution

            1848 -51 2ième République

            1852 - 70 Le Second Empire sous Napoléon III, neveu du grand

                        Napoléon.

            1870 La Guerre franco-prusse

            1870 - 1945 - 3ième République (prés. et assemblée)

                        Jules Ferry a laïcisé la France

                        1936 - le Front populaire

                        1940 Vichy

            1946 - 57 la 4ième Rép.

            1958 -    La 5ième Rép.  deGaulle, Pompidou, Giscard,                    Mittérand, Chirac - Juppé

Au 19ième s. la nation a beaucoup dévéloppé.  L'écrivain devient de plus en plus engagé dans la vie politique et sociale.

 

Le Romanticisme

 

            1. Le lyricisme personnel - on chante du moi

 

            2. L'exaltation du moi devant les grandes événements - la mort, la souffrance, l'amour.

 

            3. Le vague des passions - le mal du siècle

 

            4. La nature est une consolation

 

François-René de Chateaubriand né en Bretagne à Saint-Malo

            Les Bretons sont pêcheurs, pieux, et marins.

            il est né au chateau de Combourg de la petite nobilité.

            Il est écrivain qui fait son portrait dans une série de poses.

 

1ère Pose - celle de l'enfance

            Un enfant seul et rêveur

            son père est sinistre - sa mère est avare

            il aime sa soeur Lucille

            il aime les champs, les oiseaux, les joncs, le vent. Il les appelle ses "maitres."

            Il veut nous intéresser de ces aspects de sa vie qui est un caractéristique de romanticisme.

 

2ième Pose - celle d'un jeune officier dans l'armée en 1786.

            en 1791 il a voyagé en Amérique et se peint comme officier chez les Peaux-rouges dans les forêts vierges de l'Amérique.

                        Il est resté 5 mois mais il décrit qu'il est débarqué à Baltimore, puis est allé à Philadelphie pour visiter Georges Washington (il a dit qu'il l'a vu), puis il est monté le Hudson à Albany, il a vu Niagre, puis il dit qu'il a vu le Mississippi et Savanne -- en 5 mois? non, il a plagié des livres de voyage.

            En 1792 il rentre en France et lutte contre le gouvernement. Il était dans l'armée des princes. Il est blessé et exilé en Angleterre pendant 7 ans. 

            Il a fait la connaissance de Napoléon en 1800. Napoléon était paysan, un parvenu. Chateaubriand est un noble légitime - un loyaliste.  Nap. est une légende et veut qu'on écrive sa légende, mais Chateaubriand écrit sa propre légende dans ses poses.

 

3ième Pose - celle d'un homme des lettres.

            en 1801 il est de retour en France et se voit comme le grand écrivain qui va guider son pays. Son rival est Napoléon.

            Il écrit Le Génie du christianisme en 1802.

                        (En 1797 il a écrit une oeuvre sur les révolutions. En 1798 il a reçu 2 lettres de deuil annonçant les morts de sa mère et sa soeur. Il écrit "j'ai pleuré et j'ai cru" et s'est converti au Christianisme et a commencé Le Génie pour expier son 1er oeuvre. Il change de pose.

                        Génie veut dire "esprit." C'est le livre à faire après la Révolution.

 

4ième Pose - sa mort et son tombeau.

            Il choisit un rocher avec un croix à Saint-Malo pour son tombeau.  Il prépare la pose après sa mort. La mer est une source d'inspiration dans sa jeunesse.  Cette pose se trouve dans son oeuvre autobiographique Mémoires d'outre tombe où il nous parle comme s'il était vivant.   Il décrit sa naissance où il est né pendant une tempête en automme.  Cette naissance prédit sa vie turbulente (idée romantique).

 

Le Génie de Chateaubriand  - ses oeuvres

 

            1801 Atala - un petit roman qui annonce Le Génie du           christianisme.

                        un nouveau genre - roman exotique qui a lieu dans un pays lointain (implique erotique aussi). Une histoire d'amour entre une Chrétienne et un indien Chactas.

                        Un succés - un roman exotique, histoire sensuelle d'amour, theme religieux, theme du bon sauvage.

            1802 - Napoléon rétablit le culte (ouvre les portes de l'église). Avec ca et la publicité d'Atala, tout le monde veut le lire.

 

                        Le Génie est une apologie de christianisme.

                        l'apologie de Pascal est basé pour la plupart sur le dogme. Les arguments tirés de la connaissance et de la raison. (hisoire et bible).

                        L'apologie de Chateaubriand est basé sur la sensibilité.

                       

                        Chez Ch. le catholicisme est la plus poétique de toutes les réligions, donc c'est la vrai.

                                    La liturgie ou la messe est un drame.

                                    L'architecture, le décor, les vitraux sont très artistiques

                                    Les sermons forment l'art du discours.

                                    La bible est la littérature.

                       

René 1802 (d'abord une partie du Génie)

            p.11 (541-2) René un homme melancholique va raconter à son père adoptif comment il est arrivé en Amérique. Il a reçu une lettre (542) qui a agrandi sa tristesse (mort d'Amélie on trouvera plus tard) Il raconte son histoire à Chactas, à Sachem, et au Père Souël(543).

            p.12 (544) - naissance césarienne

            il aime sa soeur un peu plus agée - (16ans)

            son père meurt   (axis mundi)(545)

            p.13 (546) ils vivent avec de vieux parents

                        Amélie pense à la réligion (546)

                        bon sauvage  - il voyage en Grèce et en Italie -(547) l'ephemère de l'antiquité. (colonnes) Italie - modernes

            p.14 (550) Artistes - Etna - Axis-Mundi - son mal

                        pause - césure

            p.15 bon sauvage (550)

                        Chactas veut savoir de la France et Louis XIV(551)

                        la Rév. il pense au suicide - son mal - ?

            p.16 Il essaie la rél. la cath. gothique(554)

                        puis il essaye l'exil champêtre

                        son mal - ABIME

            p.17 l'automne - René dans la Nature(555) "Levez-vous vite..."

                        il décide de se suicider(556)

            p.18 ses projets de suicide -(557) sa soeur essaie de le divertir

                        elle reste avec lui 6mois (558)- une sorte d'inceste - elle a un secret - elle devient malade -

            p.19 (558-60) elle part et laisse une lettre avec du conseil - elle propose la religion ou le mariage - il pense qu'il est amoureuse de qqu.

            p. 20 (561) il visite sa terre natale

            p. 21 (562-3) il va au monastère d'être son patron à ses voeux.

                        la scène de ses voeux

                        p.22 (563) il entend sa confession de sa criminelle passion et il interrompt les voeux et est chassé de la cérémonie.(564)

            p. 23 il decide d'aller en Amérique et prépare pour partir.(565) Il la visite - puis erre autour du monastère

            Dichotomie sur le rocher(565-67)

            p.24 dichotomie

                        lettre du début est celle qui annonce sa mort.

            le père Souël le gronde(568-69) de ne pas être engagé dans la vie

            p. 25 meurt mais on montre toujours son rocher \\ Le Meschacebé.

 

 

Chateaubriand est breton, la région de Tristan et Iseut.  Les bretons sont pieux, mystiques, pêcheurs (huitres) et peut-être mélancholique.  Leur "mal" est peut-être

 

LE MAL DU SIECLE  et LE MAL DU RENE

 

            1. C'est un état d'âme qui vient avant les grandes passions. On l'appelle le vague des passions (celles de l'adolescent).

 

            2. La civilisation aime ce primitivisme (le bon sauvage 13,15)

 

            3.  Entre l'imagination et l'existence il y a une abîme.

                        L'imag. est riche abondante, merveilleuse.

                        L'existence est pauvre, seche, désenchantée.

            Cette dichotomie entre le rêve et la réalité cause l'inquiétude.  "On habite avec un coeur plein un monde vide."  Est-ce que nous sentons notre petitesse devant la grande nature?

 

AXIS-MUNDI  - la terre à quelques endroits peut toucher le ciel.

            Ce sont des endroits favoris des romantiques.

            (La tour de Babel où on essaie de se prouver égal à Dieu)

                       

            p.14 Il monte le volcan de l'Etna. Il peut regrader le monde extérieur et le feu du cratère à la fois.

            Beaucoup d'endroits hauts:

                        les arbres - René adore les chênes

                        la fumée des chaumières

                        les clochers des cathédrales

 

Le Diable sur la montagne essaie de tenter le Christ. Il veut être comme Dieu.

 

René monte pour se manifester, son solitude, son moi.

Amélie a trouvé une autre montagne, celle de réligion pour monter à Dieu.  Elle rejette le mal du siècle.

 

A la fin,  pp. 23-24, René monte le rocher où se trouve le monastère de sa soeur.  Il est perdu (oiseaux de la mer) et cherche la paix (les colombes). Il y a une dichotomie:

            paix  -  tempête sur les flots.

            calme  -  agitation

le phare immobile du couvent  -  l'incertitude des navigateurs

            l'abri du couvent - les orages

Le Volcan      contre   le monastère (565-7)

            René cherche l'idéal et arrive à Etna.  but négatif

            Amélie cherche idéal et arrive au monastère, but positif

René - le héros romantique par excellence - aristocratique, narcissistique, fier, stérile, ennuyé, souffrant de son amour incestueux de sa soeur.  C'est un personnage complex. Il est Lucifer qui essaie de tenter Amélie et nous!  Il est comme JAMES DEAN.  Sa mort le gaurantit de rester eternellement ADOLESCENT.  (pour nous, il faut se vieillir et devenir adultes dans le monde de compromises.) "On montre toujours son rocher"  L'importance de sa position.

 

            Lamartine - "L'homme est un dieu tombé, borné dans la nature, infini dans ses voeux."  (abïme de René)

 

Un texte typique   p.17.  "Levez-vous vite..." (555)

 

            le voeux de mourir  "orages désirés qui devez emporter René"

            le marche du mal romantique  - "à grands pas, le visage enflammé, le vent sifflant dans ma chevelure."

            insensible à ce qui le tourmente

            il attrappe la maladie:

                        enchanté

                        tourmenté

                        possédé par le démon de mon coeur.

 

Le chant naturel de l'homme est triste  (the blues) à ce temps-là

Les clochers qui sonnent la mort forment un paysage typique.

 

Gautier sur Chateaubriand:

            1. Il a restauré la cathédrale gothique.

 

            2. Il a rouvert la grande nature fermée par la renaissance.

                        et le classicisme.

 

            3. Il a inventé la mélancholie moderne.

 

C'est:

            le fils de la mer

            le fidèle à la réligion et la tradition.

 

Lamartine  (Alphnse de)  1790 -1869

 

né à Macon, en Bourgogne (connu pour les vignes) Dijon erst la capitale.  Macon est port fluvial sur la Saône qui se jette dans le Rhone. (rivière se jette dans un fleuve  - fleuve - mer)

 

Elevé à Milly, un pays accidenté - il aime les chevaux  - pauvre à cause de la rév.   Elevé et formé par sa mère pieuse.  Il vit le mal du siècle - il souffre de la neurasthénie (depression)

 

1811 en Italie (Goethe, Shelley, Chat., Stendhal) pour inspiration.

Il ne la trouve pas.

 

1816 - il tombe malade de tuberculose. à Aix-les-Bains pour faire une cure. Il tombe amoureux de la femme du médecin Mme Julie Charles.  Ils se promettent de se rencontrer l'année prochaine au même lac (le lac du Bourget) mais elle meurt.

Il écrit Les Méditations 1820  premier recueil de poésie romantique. Il devient célèbre.

 

1833 Deputé de Macon - il est grand orateur  (libéral dans la politique)  Il est ministre imp. de la 2ième Rép.  mais 1848  et Nap. III met fin à sa carriére.

 

En littérature il est démodé après 1850.  Il meurt pauvre en 1869.

 

Le Lac  (de Bourget) écrit quand Julie est toujours vivante!

            Le thème du retour du poète à un lieu où il a connu le bonheur. Un th. typique des romantiques.

 

4 Mouvements

            1. Des genéralités par ex. le temps et l'eau.

                        strophe 1: l'eau domine le rivage. "l'océan des ages" On ne peut pas arrêter le temps. Il réunit le temps et l'eau.

                        s.2  Il évoque la solitude, le lac et la femme.

                                    "Tu la vis s'asseoir"

                        s.3 La Nature sympathise avec le poète

                        s.4 il fait allusion à La Nouvelle Héloïse

                        s.5 "des accents inconnus à la terre." Elvire ou Julie et surnaturelle et elle va parler.

            2. L'amante parle

                        s.6 elle veut que le temps s'arrête

                        s.7 elle demande au temps de couler vite pour les malheureux et de couler lentement pourles heureux. (s.8) mais le temps ne le peut pas.

                        9. "Hâtons-nous"  la femme est plus passionnée que l'homme (Carpe Diem de Horace)

            3. Le temps jaloux

                        Il pose une question au temps.

                        s.10 Le malheur et le bonheur coule à la même vitesse?

                        s. 11  les moments de bonheur sont perdus?

                        s.12 il demande au temps de rendre ces moments perdus. "Que faites-vous des jours que vous engloutissez?" de notre amour? 

            4. La fin - une réponse - Il demande à la nature de garder sa souvenir

                        s. 13 il veut sa mort pour la posséder?

                        s.13 - 16 la nature devient consolatrice et ethéré. La nature garde le souvenir car elle est toujours là.

 

La versification

            les vers décasyllabique

            la rime croisée (abab) platte (aabb) entrecroisée abba)

            une césure après le 4ième syllabe

 

Barbara Johnson dans "Lady in the Lake" accuse Lamartine d'avoir assassiné Mme Julie Charles 6 mois avant sa mort! Pour lui les femme mortes sont plus faciles à diriger et à aimer.  Dans La Nouvelle Héloise  Julie est indépendante quand elle vit. St.Preux ne peut que l'aimer quand elle est morte. Les poétes rom. ont besoin d'une femme absente pour l'immortaliser.

Les vraies femmes sont trop vivantes! On a bersoin de l'autre

Elle dit que le mot français lac implique "lack" ou "lacune"

 

L'Isolement

s.5 Il est indifférent à la nature

s.7 il explique son indifférence

            "un seul être vous manque et tout est dépeuplé"

s. 10 il change de ton - réligieux

            "Emportez-moi" nous rappelle Chateaubriand

 

 

Rousseau décrit une nouvelle manière de sentir

Chateaubriand revele une nouvelle manière d'être triste.

Lamartine nous donne une nouvelle maniére d'aimer.

            ironique que le poème dépend de la mort d'une jeune fille.

 

Byron en Angleterre parle des mêmes thèmes mais il a un ton anti-religieux qui explique pourquoi Lamartine avait tant de succes en France avec sa façon sensible d'expliquer l'amour, la nature et l'immortalité.

 

 

Alfred de Vigny  (1799 - 1863)

            né à Loches en Touraine  (chateaux de la Loire)

            à 16 ans à Loches au lycée il a la passion pour Napoléon (il le connait) il veut être dans l'armée.

            "Nous rougissons de nos livres" (nous aurions dû nous battre)

            de 1814-27 dans l'armée - dans la caserne (barricks) une période de paix - l'ennui. Il se démissionne en 1827. Il est désenchanté.

Poèmes antiques et modernes 1826 - un des premiers à employer les personnages de la Bible.

            "Moïse" est le plus connu.

                        le plus grand personnage de l'Ancien testament

                                    prophet, législateur, homme des lettres et libérateur de son peuple.  Au buisson ardent il est devenu chef et à Mount Nebo il a nié le commande de Dieu qui lui a privé du bonheur de voir la terre promise.

            v1-24  à Mt Nebo il regarde toute Israel

 

            v25-44 le Moïse de Michel-Ange sur le tombeau de Jules II. La statue montre un homme grand et puissant et peut-être le génie malcompris. Ici Moïse est en haut, le peuple en bas.

 

            v44-70  pose de lassitude v47 il ne veut plus guider son peuple.

                        v59 il veut la mort - le march du mal romantique, puissant, solitaire et fier (v68). Il parle à Dieu.

 

            v70-90 Il parle de ses pouvoirs mais il n'est pas content.

                        v88 "Vos anges sont jaloux."

                        89-90 "Vous m'avez fait vieillir puissant et solitaire

                                      Laissez-moi m'endormir de sommeil de la terre."

 

            v91-106  Il est étranger à cause de son génie.

                        v95 "J'ai vu l'amour s'éteindre et l'amitié tarir.."

                                    les jeunes filles ont peur de lui -il ne peut  connaitre ni amour ni amitié à cause de son génie.

                        v98 "le marche"

                        102 "l'orage dans ma voix" comme Chateaubriand

 

            v106-116  Josué va remplacer Moïse

 

Moïse est le type romantique, le génie malcompris qui est fatigué par sa grandeur et veut la mort.

 

Chatteron pièce 1835 et LA TOUR d'IVOIRE

            pièce qui traite le poète persécuté par la société - le paria.

            Après la pièce Vigny se retire de la société dans un chateau loin de Paris.

            Saint-Beuve, un critique, a écrit que Vigny avait tort de quitter le monde pour "entrer dans une tour d'ivoire."

            C'est la première fois qu'on emploie ce terme dans la Lit.

                        Solomom dans Le Cantique des cantiques

                        Flaubert - "j'ai toujours taché de vivre dans une tour d'ivoire."  (il le voit comme aide à écrire)

                        H. James "The Ivory Tower"

                        Joyce "c'est le symbole de l'engagement." La tour est utile pour l'artiste.

                        Mais Saint-Beuve s'en sert pour accuser Vigny d'avoir dédaigné sa reesponsabilité.

 

1843 Il écrit "La Mort du loup"

            aprés la mort de sa mère et la rupture de Marie Dorval.

            Moïse est pessimiste mais "le loup" est stoïque. Il change d'attitude et veut s'élever au dessus de la fatalité.

 

            I. Le chasseur parle. Il y a 2 loups et leurs enfants (louveteaux).

                        v35 l'homme est leur ennemie

                        v45 le loup ne bouge pas sous leurs attaques - stoïque. Il meurt (v60) sans jeter un cri.

 

            II. La louve doit apprendre aux enfants de ne pas entrer dans le pacte des hommes. La civilisation est leur ennemie.

 

            III. Les animaux sont plus sages que les êtres humains.

                        v78 "Seul le silence est grand tout le reste est faiblesse."

                        Le stoïcisme - le loup nous apprend à être studieux et pensive.

                        Le but la fierté stoique.

 

Le loup est le poète qui est toujours en dehors de la société.

La fatalité et la souffrance le traque.

Il doit s'é;ever au dessus de cette fatalité.

Ici Vigny fait la décision de restrer dans sa tour.

Le symbole pour nous?  Le loup est quoi?

 

1863 Il meurt d'un cancer à l'estomac.

1864 Les Destinées oeuvre posthume où se trouve les grands poèmes.

  ("Le loup" "La Bouteille à la mer")

 

Ses oeuvres traduisent ses expériences personnelles et sa philosophie. C'est un noble humilié, un amant trompé, un soldat sans guerre et un poète malcompris. Mais il emploie des symboles pour décrire ces expériences. (symbole s'agit du mouvement de la métaphore).

 

Victor Hugo 

 

            né à Beçanson en la Franche Comté en 1802

            à 14 ans il veut être écrivain "je veux être Chateaubriand ou rien." 

1827 - "la Préface de Cromwell" (la pièce est injouable)

            un manifeste de romanticisme. Hugo devient le chef des jeunes.

                        1830  Hernani un drame au sujet espagnol. 1830 est la grande année de romanticisme "II"

                        Au théatre il y a 2 goupes:

                                    Les Chauves à l'orchestre et 1er balcon - les classiques ou conservatifs.

                                    Les "toisons" (longhaired) au poulailler ou les "jeunes romantiques"

1830 Notre Dame de Paris  roman historique

1862 Les Misérables  roman sur l'injustice social.

un écrivain prolifique:

            1840 Les rayons et eles ombres ("Tristesse d'Olympio") son amour pour Juliette.

            1853 Les Chatiments  7000 vers - accusation contre Napoléon III (il est exilé à Jersey 1851-55 et à Guernesey 1855-70 à cause de sa position)

            1855 Les Contemplations 11000 vers

            1859 La Légende des siècles  poèmes épiques de l'ascension de l'humanité à la rév.

            1862 Les Misérables

1870 de retour à Paris (3ième rép.) député à l'assemblée

1885 sa mort - enterré au Panthéon - la funéraille la plus grande de l'hist. de France.

 

2 Boutades sur Hugo:

            "Victor Hugo hélas!" réponse de Gide sur la question du plus grand écrivain.  VH est prolifique mais manque peut-être la perfection d'autres.

            "Victor Hugo? c'est un fou qu se croyait Victor Hugo." réponse de Cocteau que VH se croyait un Dieu!

 

Le Manifeste de Romanticisme dans "La Préface"

            La nouvelle littérature est le drame ou la lutte entre 2 forces opposées.

                        Le beau et le laid Quasimodo et Esmeralde (ND de Paris)

                        Le tragique et le comique

                        Le grotesque et le sublime

            Ce système d'anti-thèses nous permet de voir le réel.

 

            Il y a 3 âges de poésie:

                        1. Les âges primitifs caractérisés par les odes. les chants d'éternité - la réligion.

                        2. Les âges antiques - les épopées où on solonise l'histoire (Homère)

                        3. Les âges modernes caractérisés par le drame.

                                    Le drame peint la vie ordinaire.

C'est le drame qui est la poésie complète - une mélange de comique et tragique. Une lutte qui

vientdans le monde grâce à la réligion. On est double avec un corps périssable et une âme

immortelle.

Le poète est le guide de la société, un nouveau Messie avec une mission sacerdotale (une vocation comme celle des prêtres).

 

3 Réligions en France:

            Le Druidisme de Gaul et les Celtes

            Le Christianisme du Moyen Age

            Le Hugoïsme

                        Dieu a créé l'être humain

                        Le poète crée les types des êtres humains que la soc. accepte.

                                    Le Tueur  Achille créé par Homère

                                    Le Lutteur  Prométhée créé par Eschylle

                                    Le Rêveur Hamlet de Shakespeare - celui qui analyse avant d'agir.

 

Tristesse d'Olympio

            Hugo est Olympio qui marche dans la vallée de Bièvre comme Lamartine. Sa forme est plus chargée (?)

 

4 Mouvements

            I. v1-48 Le retour aux lieux où on a connu le bonheur.

                        Il erre dans la vallée mais la nature est indifférente (v3). à sa tristesse.

                        v9-12 les oiseaux chantaient leur chant sacré.

                        Le panthéisme - des signes de Dieu dans l'univers.

                        v39 il se promène jusqu'au soir.

                        v45 un paria

 

            II. v49-80. La nature est indifférente.. C'est la personna qui parle maintenant.

                        49-53 - il demande si l'urne (la vallée) conservait encore la liqueur (l'essence de leur amour)

                        54 la nature a oublié leur amour et a changé.

                        57 tout est changé.

                                    "nos chambres de feuillage en halliers sont changés"

                        69 "la borne est usée (D'autres amants dans la vallée? ou pas encore)

                        75 La mémoire les disperse en cendres"

                        80 "Ma maison me regarde et ne me connait plus."

                        Il est étranger ici maintenant.

 

            III. v81-136.  Un autre cycle - la nature est indifférente et cruelle. Il y a d'autres amants maintenant.

 

            v100 "L'Impassible nature a déjà tout repris."

                        La nature est indifférente à leur amour et continue à exister pour les autres.

                        Rimbaud p. 74 -"impassibles" veut dire indifférent

            v113 la nature est toujours contente et donc insensible à la mort des amants.

 

            129 c'est Dieu qui nous a donné cet amour

            136 puis "Il nous le retire"

                        Que fait Dieu de notre amour?

                        Il fait oublier notre amour à la nature.

                        C'est un Dieu cruel.

                        Une condition universelle? le monde nous oublie.

 

4ième Mouvement v137 - 168

 

            140 "Ceux que vous oubliez ne vous oublieront jamais."

            145 "Toutes les passions s'éloignent avec l'âge"

                                    L'amour vient avec l'âge.

            le masque et le couteau - les métaphores

                        Les mots du théâtre surtout le mélodrame

                        Ce sont des outils d'un histrion (ham actor)

            les passions // les histrions qui disparaissent derrière les coteaux.

            152 les passions sont ephemères  comme les couteaux et les masques.  Le vrai amour viendra après - avec âge

 

            Quand il deviendra vieux il va cultiver son âme et être capable de se souvenir des jours physiques.

                        Les passions  comme le couteau comme le mélodrame

                        L'amour    comme  le vrai drame  apparait avec âge

 

la vallée // l'urne

 

le temps efface le monde physique

le temps nourrit la mémoire et l'âme

 

Tristesse causée par le paradoxe du temps qui nourrit l'esprit et pourit le corps.

 

     

 Alfred de Musset  1810 - 1857

 

Le plus jeune des 4 grands poètes romantiques (Hugo - le chef, Vigny - Le Penseur, Lamartine - ? , Musset - on parle des forces qui a fomré sa carrière d'écrivain.

 

1. L'enfant terrible de romanticisme - "difficile à élever - né à Paris en 1810 - les grandes victoires de Napoléon - la génération est ardente, fièvreuese, pâle. "J'ai été conçu entre 2 batailles."  Un enfant gaté, choyé (cuddles) par les femmes qui l'ont élevé.

Lycée Henri IV. Son premier jour un désastre et pour vengeance il a gagné de bonnes notes. Très habile et par 17 ans il est prêt d'entrer dans les cercles lttéraires.

 

2. Le type de jeune parisien (le contraire d'un provençal) un esprit moqueur. Il souffre le mal du siècle. Un buveur -  la dpsoménie - une impulsion de boire - un atavisme (trait qui réapparait des ancêtres). La famille Salviati connue comme buveurs.

Le persifflage - il se moque de tout (siffler "to hiss", souffler "to blow out") de toutes les grandes valeurs. Il est sceptique et cinique. Un esprit d'arrogance.

 

3. Le dandy - (Byron aussi)

 

le dandysme - une attitude

            17ième S. l'ancêtre est l'esprit précieux

            18ième S. le roué ou débauché

            19ième S. - une attitude d'attente - les vêtements sont un signe que le dandy cache quelquechose de supérieur.  Rene montre ce qu'il attend, mais Musset le cache.

            (la grande passion ou vocation)

 

            Musset fait partie au Cénacle - une fraternité basé sur le mot italien "La cena" qui vd diner. La Cene "Last Supper" Au Cénacle Musset joue le role du dandy qui attend son plus grand amour - Georges Sand.

 

La Crise personnelle 1832 - 35. à Venise avce Georges Sand - Il tombe malade et elle fait venir un médecin Pagello avec qui elle tombe amoureux. De retour à Paris Musset écrit:

            On ne badine pas avec l'amour  1834

            Fantasio

            La Confession d'un enfant du siècle 1835 il compare sa liaison avec celles de Roméo et Juliette et Abélard et Héloise.

            Les Nuits

 

Georges Sand attire les artistes. Avec Musset elle est plus agée (le role de mère?)

 

La Nuit de mai  un dialogue entre l;e poéte et la muse.

 

            I. La Muse parle en alexandrins et le plus.

                        "Poéte prends ton luth..."  fais-moi un poème.

                        Il ne reconnait pas la Muse.

 

            II. Le poète parle en octosyllabes. Il commence à reconnaitre un esprit. Il ne peut pas. Il ne sait pas ce que veut la Muse. Il n'est pas sûr de comprendre. Il souffre et ne peut pas écrire. Il évite de répondre.

 

            III. La Muse devient claire et le poète le reconnait.

 

            IV. v.58 la Muse//oiseau va aider le poète souffrant.

                        Elle lui demande d'ouvrir son coeur avec un poème.

                        v85 elle suggère des sujets

                        v125 elle fait grand appel.

                        v138 Le poète va écouter parler son coeur.

 

            V. Le symbole de pélican

                        143 "C'est ton oisiveté, ta douleur est à Dieu

                                    les blessures inspirent la poésie.

                        146'Laisse-la s'élargir cette sainte blessure." Le stoïcisme du poète est utile.

                        151 "Les plus désespérés sont les chants les plus beaux."

                                    Chateaubriand - Le chant naturel est triste

                                    Hugo - le chanr naturel est réligieux.

                       

                        153 Le Pélican - ,le mythe raconte que la tache rouge de sa poitrine est où il a ouvert sa poitrine pour enlever ses enfants et pour les nourir.

                        162 "le pêcheur mélancholique" ne povant pas attraper de poissons, il se donne aux enfants comme nourriture.

                        166 "Pour toute nourriture il apporte son coeur"

                                    coeur - veut dire la souffrance

                        171 -Sur son festin de mort il s'affaise et chancelle.

                                    Ivre de volupté, de tendresse et d'horreur.

                                                une sensation pure de sang comme une drogue.

                                    tendresse pour ses enfants

                                    mais ivre d'horreur ? attiré vers des choses morbides.

                                    C'est le complex du martyr et un signe de la décadence qui vient pendant la 2ième moitié du 19ième S. Il aime le grotesque et le terrifiant.

                        182 "Poète, c'est ainsi que font les grands poètes"

                        Mais il est trop triste.

 

Le Pélicanisme - comme aspect de romanticisme

 

            Par le pélicanisme on donne au public la partie la plus intime de soi-même - une habitude de parler au public des choses intimes, des souffrances personnelles.

 

            1. Le sens litéral - le pélican se sert de ses souffrances pour nourrir ses enfants.

 

            2. La métaphore - le poète et le pélican

 

            3. Le symbole consiste des expériences de la métaphore. Ici la Muse fait appel au poète d'être comme le pélican et se sert de ses souffrances pour aider les gens faibles.

 

            4. Le Mythe est le grand symbole qui a un sens universel.

                        Ici le Pélican est le Christ et le rachat.

                        Le pélican nourrit le corps

                        Le poète nourrit l'esprit.

 

Ici notre poète ne peut pas achever sa position comme poète.Qu'est-ce que ça veut dire?

 

 

Les Figures  comme apostrophe et personification.

 

Honoré de Balzac

 

            beaucoup étudié comme Stendhal, Flaubert et Proust

            né en 1799 à Tours en Touraine dans le Midi (le sud)

            son père est méridional.

            Avec Honoré Daumier peintre et graveur et lui, ils ont peint la vie de la Restauration.

            en 1814 à Paris. Il est pauvre et travaille chez u notaire. Il commence à observer la société surtout la bourgeoisie et toute la basesse - les testaments et le role de l'argent.

            En 1819 sa famille a quitté Paris mais son père lui laisse assez d'argent pour une année. Balzac a voulu une année pour devenir écrivain. Il habitait une mansarde.

1821 Cromwell - un four

puis il écrit 10 romans noirs (Gothic novel) il ne les a pas signés.

Il tombe dans des désastres financaux.

1829 Les Chouans roman historique sur les révolutions en Bretagne de 1799. Un succès et il décide d'écrire beaucoup de romans sous le titre général La Comédie humaine

De 1829 à 1849 il a écrit 91 romans, contes

Il est reçu dans les grands salons. C'est un type vulgaire (coarse) mais il attire les femmes (par ex. Mme Recammier peinte par David)

Chateaubriand,   Delacroix parmi ses amis.

en 1850 il se marie avec Mme Hanska une polonaise, mais il meurt peu après fatigué par son travail. Il a dû écrire livre après livre pour payer ses dettes.

Son régime pour travailler (20 ans):

            à minuit: il commence à écrire dans une petite pièce dont le rideau est fermé. La table est illuminée par une bougie.

                        Il s'habille en robe de moine (en cashmire en été et en laine en hiver). Le monde est effacé. Il se retire du monde pour le décrire (bien entendu il a beaucoup observé ce monde).

            à 7 heures du matin: il prend un bain et s'allonge un peu.

 

            Puis il écrit jusqu'à midi. Pendant son travail il boit 50 demi-tasses de café dans des tasses différentes.

            à midi: il mange des oeufs et du café.

            Puis il écrit jusqu'à 5 heures.

                        Il termine son travail et prend un leger souper.

            à 7 heures il se couche et dort jusqu'à minuit et tout recommence.

Ce régime dure 15 jjours à la fois. Il prend des semaines de congé mais il meurt finalement épuisé par son travail.

 

Quand il ne travaille pas il mange beaucoup, un type dionysien.

Son menu typique consiste de: 100 huitres, 12 côtelets (chops), 1 canard, un perdrix rôti (partridge), une sole normande , et 12 poires.

 

La Comédie humaine titre proposé en 1841. La moitié de son oeuvre a été achevé. Il voit des personnages qui se répètent.

Dans L'Avant Propos il nous dit le but - c'est de présenter un tableau de la société française sous la Restauration, toutes les classes.

            "Je ne devais être que le secrétaire" mais il a créé 2000 personnages.

            La triple forme de la société: les hommes - les femmes - et les choses

                        Les choses comme les meubles, les maisons, les villes ont été créées par l'être humain mais qui se retourne et forment l'être humain.

Le don de spécialité Balzac a inventé ce terme pour décrire la fonction de l'écrivain. L'écrivain voit dans chaque personne et chose l'idée que cette personne ou chose représente ou la passion qui mieux explique cette personne.

            Père Goriot - l'amour pour ses filles - la paternité.

            Rastignac - la passion de l'avarice de monter dans la société.

            Vautrin - la passion de boulverser la société et la changer. Cette passion le mène dans une vie de crime.

            Mme de Beauséant - la passion pour l'amour

Le Plan de La Comédie humaine

            Proposé - 137 oeuvres et 4000 personnages

            Réalisé - 91 oeuvres et 2000 personnages

I. Etudes de moeurs:

            1. Scènes de la vie privée  (Père Goriot, La femme abandonnée)

            2. "             " de provence (Eugénie Grandet, Le Curé deTours

            3."        "     "  parisienne (Cousine Bette)

            4."        "     "  politique  (Le Député d'Arcis)

            5. "       "    "   militaire  (Les Chouans)

            6. "       "    "   de campagne (Les Paysans)

II. Etudes philosophiques  Louis Lambert plutot scientifiques

III. Etudes analytyques   La Physiologie de mariage

 

La Plupart de ses oeuvres font partie aux études de moeurs.

 

La femme abandonnée  écrit en 1832 mais l'action de l'oeuvre se passe en 1822. L'action de Père Goriot se passe de 1819 - 20.

            Dans le roman Mme de Beauséant avait une liaison avec M. Ajuda-Pinto et il l'avait abandonnée. Elle avait peur de rester à Paris et risquer une autre liaison. Ce serait honteux. Donc, elle a quitté Paris et est venu à Bayeux à la campagne loin de Paris et le bruit de la société

 

à Bayeux - ville normande connue pour le musée et les tapisseries.

            (102-103) documentation - types de nobilité

Gaston de Neuil arrive de Paris chez sa cousine Mme Saint Sevère.

            Sa famille est riche à cause des pommiers (105 - le cidre). C'est un gentilhomme c'est à dire "noble."

            Il souffre du tuberculose, une maladie des poumons. L'air en Normandie est plus pur que celui de Paris et il peut se guérir.

                        D'abord (105) il s'amuse de ces gens et leurs normanismes leur vocabulaire. Puis il change et commence à aimer cette vie absente de fortes émotions (pas dans le vent)

                        C'est une transplantation qui réussit.

                        Puius il entend le nom de "Mme de Beauséant" et est curieux. Est-ce la même dont il a entendu parler à Paris? Sa cousine ne la reçoit pas.

 

            Qu'est-ce qui l'attire?  (106-107)

                        1. Par curiosité

                        2. Il sent une fatalité - il va trouver son vrai amour?

                        3. Enfin c'est une femme et il n'a pas encore rencontré de femmes en Normandie.

Mme de Beauséant est devenue recluse après sa liaison désatrueuse. Elle élève en Gaston ses passions qui étaient endormies(107).

Gaston avec l'aide de M. de Champignelles (un ami de Mme de B.) qui est reçu chez la cousine de G.) arrange un rendez-vous (Gaston dit qu'il a qqc de très important à lui dire de Paris.

Gaston arrive et elle découvre qu'il ment (110)

            Elle dit à Jacques son valet <<Elairez Monsieur>>

                        Mais elle représente le triple éclat de Beauté, de malheur et de noblesse (110) et Gaston trouve le courage de rentre. Il dit <<j'ai oublié quelquechose>> le 2 ième mensonge. Puis <<Jacques m'a éclairé>> (111)

                                    Jacques a éveillé en lui ses passions et la force de rentrer.

            Puis il y a une conversation.

                        113 <<je ne sais qu'aimer>>  Mme de Beauséant a une idée parfaite de l'amour et elle a brisé les lois de mariage pour le trouver. Mais elle était victime et on l'a abandonnée.

Qu'est-ce qui l'attire à Gaston?

                        Son innocence et sa naïveté (112). Elle veut l'instruire peut-être à aimer parfaitement.

                        C'est une étude de séduction per innocence. Gaston est innocent et il réussit à séduire Mme de Beauséant.

Il sont restés ensemble 9 ans ( il lui a écrit une lettre où il a promis de se tuer s'il pense à une autre femme. il l'a suivi jusqu' en Suisse au lac de Genève où il l'a gagné. Il sont restés 3 ans en Suisse et puis 6 ans en France dans la région de la terre de Gaston. La mère de Gaston est son ennemie et cherche une héritière pour Gaston et elle la trouve - Mlle de la Rodière. Mme de B. envoie une lettre de jalousie à G. mais G. décide de se marier et entrer dans la "vie." Mais il veut continuer sa liaison avec Mme de B.!!!

 

Le Dénouement

            Gaston épouse Mlle de la Rodière pour gagner sa terre.

            Mme de B. rend à Gaston la lettre qu'il a écrite il y a 9 ans annonçant qu'il préfèrait mourir au lieu de devenir un homme médiocre. Au dessus de la lettre elle écrit "Monsieur vous êtes libre" (vous n'êtes plus à moi) (122) Gaston se marie 20 jours après.

 

            Il y a 7 mois du bonheur tiède - une apathie conjugale.

            Mme de B. reste sur sa terre à Valléroi (122)

            Gaston chasse des perdrix et corrompt Jacques de les donner à Mme. Mais il ne peut rien attraper. Il envoie une lettre. Elle ne l'ouvre pas. Faché il entre dans sa chambre (123) Elle le refuse. Une autre lettre - même chose. Il se tue avec le fusil qu'il a employé pour chasser les perdrix. Donc, il s'offre à elle.

 

Le narrateur explique le drame (le morale):(123)

            1. "Près d'une femme qui possède le génie de son sexe l'amour n'est jamais une habitude." Elle est rayonnée dans ce texte et toute la nouvelle. Gaston devient médiocre? Non à la fin il se tue au lieu de vivre dans le monde froid. Lui aussi a une parfaite idée de l'amour.

 

            2. Une fois qu'un homme connait l'amour... il faut mourir ou avoir cette philosophie matérielle (123-4) La société empêche l'amour

 

Balzac les nimbe (put on a halo) à la fin.

 

Balzac lu par 3 générations:

            1. sa propre génération - elle est étonné par la grandiesse de son oeuvre - il possède le génie de l'invention romanesque (Nancy Drew?) C'est le FABRICATEUR.

 

            2.la Génération de 1900 voit le génie de sa documentaion. Quand un roman possède cette richesse de DOCUMENTATION on l'appelle un roman balzacien

 

            3. Notre génération?

                        Pas nécessairement réaliste.

                        Albert Béguin Balzac visionnaire

                        Henri Miller "The Cosmological Eye" qui voit une chose et puis sa forme magnifiée

                        La statue de Rodin dans le Blvd Raspail - un homme épouvanté par sa propre création comme un dieu. Il veut voir le mystère derrière tout ce qu'il observe.

                        Le Père Goriot - l'expérience mystique de la paternité

                        Le romancier est comme un père ou comme un dieu. Il a créé des choses et est horrifié et confondu. En comprenant un père, surtout un père maltraité par ses filles, on peut commencer à comprendre Dieu. Goriot devient surnaturel comme Balzac qui voit des choses d'une manière différent que les être ordinaires.

Daumier, Delacroix et Balzac - 3 visionnaires qui sont appellés des réalistes. Ils ont peint tous les aspects - horribles surtout - de la Restauration.

Balzac sur Daumier "il y a du Michel Ange la dessous."

            on compare ses visages à ceux "du dernier jugement."

le Visionnaire prend l'habituel et ajoute qqc. de surnaturel.

            par ex. une femme qui essaie de trouver l'amour sera abandonnée apar la société et ensevelie.

 

La femme abandonée     Balzac   (Bishop Anthology)SUMMARY

 

102-  Un jeune homme   envoyé en basse Normandie  - Bayeux  - pour la santé

103- chez sa cousine (lui-Gaston de Neuil, elle – Mme de Sainte Sevère)

                elle est de  petite nobilité (v5-25)  [upper crust]

                vieille aristocratie  (left column)   nouvelle aristocratie  - right)

                2ieme niveau denobilité (“astres secondaires”  les soldats v35)

                le cidre – comment ils deviennent riches

104 – leur groupe

                2 ou 3 vieilles filles

                “ce petit faubourg Saint Germain”

                right column – boring fixed world

                Gaston est admis parce qu’il est riche et de Paris

105- description des terres –les pommiers

                Gaston s’amusa des personnes

                -un bonheur vegetal (v42)

                -le bon sauvage ici au lieu de Paris (v 20 left)

                v31-40 il allait retomber de l’existence flammatoire de Paris MAIS

                v39  il entend le nom Mme de Beauséant

106   Gaston demande si c’est la m106   Gaston demande si c’est la même que Ajuda-

Pinto a abandonee à Paris(v25)

                -une passion en germe (15 left)

-          une curiosité

-          il sent “une fatalité peut-être

107                         - et finalement, c’est une femme

il demande M. de Champignelles (un parent) qui est reçu chez elle de fixer un rendez-vous (le pavillon de Courcelles où elle demeure)

il se promène près de sa maison

108 – il réussit à demander à M. de Champignelles de le faire inviter

                il se prépare pour la visite (25-8 right)

109        ( 35-40) une description d’elle

110         - Quand il la voit il pense à son passé àParis

                - séduit par le triple éclat de la beauté, du malheur, et de la noblesse

                v12 il parle    elles sait qu’il ment    elle dit   “Eclairez monsieur”

111- il trouve la force de rentrer  “J’ai oublié quelquechose (v6)

                -Jacques m’a élairé  (v17)

111-112 elle est desarmée  

112 – il la séduit par son innocence et sa sincèrete  (113 aussi  )

113 – le passé de Mme de Beauséant – “je ne sais qu’aimer”

114  - il refoule son angoisse  il parle de ses emotions

                elle lui dit de partir

                il part   il pensee en dithyrambs

  il a peur de mal exprimer ses sentiments  (v46 r)

115 – une visite ratée  - il pense à se suicider v 18 (ironie)

                il lui écrit une lettre

                il se sert de ses mots à elle  “je ne sais qu’aimer”

116 – il dit que s’il reste fidèle elle regrettera sa decision

                Elle envoie une lettre    elle a 30 ans   lui a 22 ans

                V48 elle préfère la mort à l’abandon

117 – Gaston lui écrit  et promet son amour  (37-42)

                le valet Jacques lui dit que Mme de B. est allée à Genève

118 – il la suit et il réussit à la séduire 

                -il s restent 3 ans au lac de Genève  (une idylle)

                -puis 6 années en France

M. de Beauséant vit toujours  (17-30 r) impossible pour que Mme puisse se marier

119         -Mme la comtesse de Neuil   (mère de gaston) veut qu’il se marie avec Mlle de la Rodière – une héritière   (v5-26)  plot   arithmetic

 il est à une terre (Valleroy –pour $)

                Mme de Beauséant lui écrit  elle parle de l’amour mais elle est jalouse

120 – dans cette lettre on voit qu’elle s’appelleClaire (v16)

                elle veut savoir la vérité au sujet de Mlle de la Rodière

                elle dit que Mlle est trop jeune – elle lui prie de revenir à elle

                Beautiful love letter too

121 – Gaston est déjà incline à choisir $ que la lettre arrive (v 40 l)

                v23 Quand la lettre de Gaston arrive sans la presence de Gaston – Mme de B. sait déjà

                il dit qu’ill’aime toujours MAIS….

122- elle lui rend sa première lettre d’amour d’il y a 9 années  elle dit “vous êtes libre”

                le narrateur l’appelle “Claire de Bourgogne”

 v31-40 le narrateur nous parle

                le marriage selopn des idées reçues – un bonheur tiède  (15-25 r)

                Gaston chasse des perdrix pour donner à Mme de Beauséant

                Jacques ne lui dit pas que les perdrix viennent de Gaston

123- Gaston va à sa chambre

                elle lui dit de sortir

                il écrt une lettre    Elle n’ouvre pas les lettre

                il se tua

Le dénouement

V 34 Près d’une femme qui possède le genie de son sexe, l,amour n’est jamais une habitude.

                V 45  Un homme---il faut mourir ou avoir une philosophie froide

 

Stendhal  (Henri Beyle)

            Il a employé beaucoup de noms de plume (200) on dit que c'est une façon de faire oublier son père qu'il détestait.

 

            né à Grenoble dans les Alpes (la route de Napoléon entre Nice et Grenoble. Il a aimé sa mère qui est morte en 1790 (il avait 7 ans). Son père s'appelle Cherubin - un bon solide bourgeois. Son précepteur est l'Abbé Raillane un Jésuit. A cause de lui Stendhal a détesté les Jésuites.

            1799 à L'Ecole polytechnique (MIT) à Paris. Il étudie les mathematiques, les sciences et la phil. du 18ième S. Les sociologues.

            1800 dans l'armée - en Italie enchanté puis désillusionné et il se démissionne et rentre à Paris pour étudier et il concentre sur la Philosophie du 18ième S.

                        1. La source de notre connaissance vient des expériences de nos sens - un pragmatisme - nos sens ne nous trompent pas - un sensualisme - une théorie philosophique qui constate que la passion nous fait intelligent. La passion est synonym du désir de faire qqc. La connaissance vient par le désir et l'expérience et pas des idées inées ou de vérités premières qu'on ne peut pas prouver.

 

                        2. La vertu ne vient pas de Dieu mais vient des actions utiles pour le plus grand nombre de gens (greatest good for the greatest number) Par ex. l'honneté est bonne parce que c'est utile dans une société. L'interêt est bon parce que ça nous fait agir et fait marcher la société. Le pragmatisme est le contraire de l'altruisme.

 

            1806 - 14 Il reste avec l'armée en Italie, puis en Allemagne et en Russie. Il est fonctionnaire. Il arrive aprés la bataille et compte les morts. Il voit tous les horreurs de l'Europe sans le danger. (Dans La Chartreuse de Parme il y a une scène de Waterloo racontée par un simple soldat) Après sa chute il commence à admirer Napoléon et devient hostile à la Restauration. 3 Groupe en pouvoir qu'il détest sont:

                        les Royalistes, les Jésuites, et les Bourgeois.

 

            1814 - 20 à Milan - il écrit des biographies, des guides michelins. Il plagie. Il préfère l'Italie que la France. Son épitaphe est "Henri Beyle de Milan."

            1821 -30 à  Paris, mais il préfère l'Italie où on est plus accepté comme étranger. (plus de prestige) Il voit beaucoup de mal dans la soc. française.

            1830 - 42 diplomat  - il meurt d'apoplexie (stroke)

Romans:  1827 Armance, 1830 Le Rouge et le noir, 1834 Lucien Leuwen, (inachevé) 1838 La Chartreuse de Parme, 1839  Lamiel (inachevé)

en 1822 il a écrit un traité sur l'amour, De l'amour une étude sur l'amour à la façon des Idéologues du 18ième S. où il essaie de faire l'amour plus naturel. Les Idéologues voit l'amour créé par la soc. comme artificiel.  Dans cette oeuvre il explore sa théorie de crystillisation. C'est le moment où vous ne voyez que la perfection dans l'être aimé. On crystillise la personne avec des perfections qui n'existent pas. Ca donne toujours des désillusions.

 

Le Rouge et le noir

            les sources:

                        1. Un fait divers - le scandale Berthet un précepteur dans une famille qui a tiré la femme (dans un couvent) des enfants qu'il enseigne . Un procès ssuivi par le guillotine. Stendhal le voit comme un défi à la société.

                        2. La vie de Stendhal comme ex. de la vie de Julien. Tous els deux privés de leur mère. Il détestent leur père. Ils aiment les mêmes livres; Les Confessions de Rousseau

                        et Le Mémorial de Ste Hélène livre d'entretiens de N.

                        3. L'exemple de Napoléon - un prototype d'un homme ambitieux, un brûleur d'étapes (normaux) un arriviste et un déraciné (il n'est pas resté à sa terre natale.)

 

L'Itinéraire de Julien (resumé du roman)

            1. Un fils du paysan, son père est scieur de bois, Julien est nommé précepteur dans la famille Renal, le maire de Verrières.

            2. Il séduir la femme de M. de Renal.

            3. Il est dénonce par un domestique et doit partir.

            4. Il entre dans le Séminaire de Besançon.

            5. On le recommende d'être secrétaire du Marquis de la Mole à Paris. Il est déraciné.

            6. Mathilde, la fille du M. de la Mole tombe ampoureuse de lui et devient enceinte.

            7. Le Marquis consent au mariage et il fait Julien lieutenant dans les Hussards.

            8. Mme de Renal dénonce Julien par une lettre.

            9. Le mariage est rompu. Julien retourbe à Verrières et tire Mme de Renal dans une église.

            10. Il est guillotiné et bientôt Mme de Renal meurt de chagrin.

 

Le Sens du titre

            1. Le rouge est l'uniforme de l'armée révolutionnaire et empériale. C'est une vie de gloire.

               Le noir est l'uniforme du prêtre - la soutane

                        2 moyens de changer de votre place dans la soc. Le soldat veut devenir général et le prêtre evêque.

            2. La roulette - un jeu La vie est un jeu et Julien a perdu en jouant le noir.

            3. A l'exécution le Bourreau porte le noir et il y a du sang qui gicle aprés la coupure. Un prêtre est là aussi.

            4. Le rouge est symbole de l'Empire de Nap. un sens d'epoque. La vie de gloire, active et ambitieuse. Le noir represent La Restauration où on monte lentement dans la carrière. Il faut avoir l'art de bien parler et être hypocrite. Les prêtres parlent biens et leurs soutanes sont noirs.

                        Le prêtre bénit avec le goupil et le soldat brandit son épée mais Julien bénit avec hypocrisie. Il est vaincu par la soc. mais il a toujours le courage d'un vaincu.

 

 

Julien hésite entre le rouge et le noir. Il choisit le noir d'abord en se servant de sa connaissance de latin. Il représente les 2 epoques, le courage militaire de l'Empire et l'esprit d'abnégation de la Restauration.

 

ch. 1  une description de Verrières

            1ière paragraphe -  desc. romantique - pas de nouveau

            2ième paragraphe - différente - le torrent, un mot romantique se transforme en utilité publique en faisant marcher les scies à bois. Le torrent se perd en industrie et cette industrie se sert de décrire la classe sociale qui est plus paysanne que bourgeois.  Stendhal arrive à l'industrie par des termes romantiques.

 

            le maire p.75, 76  desc. "un certain air de contentement de soi"

            le père Sorel est le contraire, p.76 - il est paysan

 

Le maire et le vieux Sorel sont de 2 classes différentes

Le maire, p.76,"rougit d'être industriel"   à ce temps-là il veut être aristocrat et oublier son passé bourgeois.

 

Ch.2 les platanes et discussion politique

            p.77  d'abord une desc. rom des platanes qui protègent du soleil.

            Mais de point de vue politique le maire veut couper les arbres qui veut dire que le maire est despotique et vewut contraindre les arbres.

            Jardin anglais - les arbres et plantes sont libres - le romanticisme et le libéralisme (pol. pas eco.)

            Jardin français - le classicisme -

            domaine littéraire aussi - le narrateur n'est pas conservatif.

                        l'église aussi est despotique.

            On voit que M. de Renal est cruel et cochon ("contentement de soi"). C'est une façon de nous faire désapprouver du maire et excuser Mme de Renal quand elle tombe amoureuse de Julien.

ch. 3 - Les Murs

            p. 78 les enfants jouent sur le parapet où les gens se promènent. Beaucoup de mots p[our murs - Le parapet, la terrace, la muraille.

            Julien va pénétrer les murs:

                        1. ceux de M. de Renal

                        2. celui du séminaire de Besançon

                        3. celui de l'hôtel de la Mole à Paris

                        4. ceux de prison (la vengeance de la société à Julien pour avoir essayé de renverser l'ordre de la société)

les aspects des murs:

            Les murs sociaux - 1 et 3 il y a une séparation de classe entre le paysan Julien et la haute bourgeoisie

            et aussi la nobilité.

            Le mur psychologique - Julien se sent inférieur et en a peur.

            Le mur métaphysique - Il est étranger à l'humanité

Qui fait la 1ière brêche dans le mur?              M. de Renal  p.79 en invitant Julien à Ytre précepteur pour le prestige contre son rival M. de Valenod. Il veut impressionner ses voisins.

Julien a de l'angoisse pour surmonter les murs mais il continue à la dépasser (Par ex. le latin).  Le mur est le symbole de l'attitude de succés et de l'ambition (soc. et psy.) Il faut monter les murs mais il y a toujours le danger de tomber.

 

La Présentation du héros:  Chs. 4,5, 6, 7, 8, 9, 10.

 

Ch.4 Un père et un fils

            d,abord - une description presque feminine de Julien. P. 82

                        nous avons pitié pour Julien qui peut lire contre le barbare son père qui ne sait pas lire. Julien représente l'intelligence

                        p.82 les yeux baissés, la taille mince, des traits délicats, un nez aquilin (noblesse?) faible en apparence, plus de legèreté que de vigueur, un petit jeune homme (Petit en caractère?), un air méchant.

            Sont-elles les qualités d'un héros?

 

ch.5 Négotiation - nous voyons d'autres aspects - un melange d'aspects positifs et négatifs.

            p.83 il a une âme de feu

                        une mémoire forte mais aussi associée avec la bêtise

                        il veut Ytre prêtre mais pour le pouvoir et la richesse

            D'abord nous avons de la sympathie pour lui et puis nous découvrons qu'il est hypocrite pp. 82-83

                        Il accepte l'égise sans vocation

                        Il a une volonté forte (p.85 comme punition pour avoir faire montrer sa passion pour Napoléon il a porté son bras lié à sa poitrine pendant 2 mois et cwette peine afflicive lui donne l'air de Napoléon.

            Il n'est faible qu'en apparence p. 86.

 

René de Chateaubriand sur le volcan ne peut pas controler ses passions intérieures.  Julien est en controle. 

 

Est-il vraiment hypocrite? Il est différent - trop passionné -supérieur aux autres.

 

p. 86 parodie du héros romantique à l'église avant d'entrer chez M. de Renal Julien s'arrête à l'église pour prier. Il y a un morceaux de papier  "détails de l'éxécution de Louis Jenrel"

            C'est un anagramme de Julien. Une dévise romantique. On sait maintenant que Julien va mourir.

            Mais c'est une parodie aussi. D'habitude le héros s'arrête pour prier pour la grace mais Julien prie poour obtenir l'hypocrisie.

 

ch. 6 L'Ennui     ch. 7

            L'ennui est le produit de la Restauration surtout après la chute de Napoléon. p. 95

            L'idée de naturel esat en contraste avec l'ennui qui vient de la société. Quand elle est loin des regards des hommes Mme de Renal a de la vivacité et de la grace.  p. 86.

            Ca donne des possibilité de l'amour.

ch. 8    Quand Julien est seul dans la nature il oublie son hypocrisie. p. 98.

            Son professeur L'Abbé Chélan doute de la sincèreté de la vocation de Julien et tremble pour son salut p.95. Quand Julien se voit aimé il est touché. Son vrai père ne s'intéresse qu'à l'argent mais cette personne  l'aime comme un "vrai" père. Julien cherche un père?  Seul, il est naturel et bon et sa cruauté disparait.

C'est une façon riche de présenter un personnage.

Chs. 8-9-10  Le héros de beylisme

 

ch. 8 p.99  sous un tilleul (linden tree) Mme Derville

            Mme de Renal et Julien sont assis. La main de Julien touche celle de Mme de Renal mais elle a vite retiré la main. Julien croit que c'est son devoir  de garder cette main dans la sienne. Ici il ne s'agit pas de sensualisme. C'est le language militaire.

ch. 9 p. 99   Si Julien ne garde pas la main de Mme de Renal il ira à sa chambre et brulera la cervelle! A 10 h. il a saisi la main.

            frappé par "sa froideur glaciale"          Elle a sans doute peur et d'emotion.

            "Enfin cette main lui resta." Une victoire militaire.

                        (mas il y a aussi une attraction sensuelle. Par ex., quand Julien p. 88, préparait à baiser la main de Mme en la recontrant, il remarquait que "son bras était tout à fait nu sous son chale. "  "Nu" veut dire sensuel.

ch10  Julien a reçu une augmentation de gages de Monsieur de Renal. Exalté, il monte sur un rocher.

                        "Il se trouva debout sur un roc immense et bien sûr d'être séparé de tous les hommes.  Cette position physique lui fait sourire..."

            1ière thème - il monte pour voir clair mais le sourire?

            Il se moque de lui-même. de René? Il est conscient de l'image de la montagne.

            2ième thème - l'épervier - un oiseau de proie

                        qui vole en circles immenses avant de plonger

                        La Roue - Ancien Testament - Ezékiel - la roue est le symbole des forces qui vont détruire Israel.

                        La roue aussi represente le hasard, la fortune et la fatalité.

                        L'épervier associé avec Napoléon. "C'était  la destinée de Napoléon, serait-ce un jour la sienne? Comme Nap. Julien devient un oiseau de proie contre la société.

 

Un nouveau héros matérialiste

 

            Le loup de Vigny se laisse tuer.

            Le pélican de Musset se suicide.

            L'épervier se fait oiseau de proie et tue.

 

            Julien cherche ce qui est dû. Il veut changer sa position dans la société.  Il représente les 2 eopoques après la Rév.  L'émpire et la Restauration.  Julien a le courage militaire et le sens d'abnégation Mais il ne réussit pas.

 

            Il s'agit du principe d'égalité de la Révolution

                        Rousseau - l'état naturel est la seule égalité.

                        La Rév. a fait l'état naturel une légalité.

                        Stendhal dit que cette légalité n'est pas encore une réalité.

 

le héros et le beylisme qui est une recherche précise et consciente du bonheur dans un style presque militaire surtout dans le language.

 

Proust emploie "recherche" pour le bonheur et la beauté disant que la beauté est une promesse du bonheur.

 

Chez le beyliste Julien il y a une immensité d'obstacles pour le héros qui cherche ce qui est dû.

 

                        Il n'est pas fait pour le bonheur grandios qu'il cherche. il y a un écart entre son but et la peur de ridicule

 

            Stendhal a senti cet écart toute sa vie. Il emploie le terme égotisme qu'il contraste avec egoïsme.

                        L'égoïsme - on s'admire se croit exceptionnel (Rousseau et Musset.

                        L'égotisme - son intêret en lui-même causé par un plus grand désir de s'analyser. C'est moins égoiste.

Stendhal s'analyse en face du monde dirigé d'hypocrisie.

 

Gustave Flaubert   1821 - 80

 

Balzac - 100 romans, Stendhal 5 romans (2 inachevés)

Flaubert - 5 romans (Mme B, Salammbô, Educ. sen., Bouvard et Pécuchet, La Tent. de St Antoine, 3 Contes, et Correspondandances (avec Louise Colet - donc on coonait beaucoup de sa vie)

                        une oeuvre restreinte.

 

2 Thèmes principaux:

            1. La haine pour la bourgeoisie - le règne de mufflisme - la médiocrité - Dictionnaire des idées reçues par ex. "Le Buddhisme - réligion fausse de l'Orient"

            2. L'art pour l'art - l'art est une réligion - il est marié à son art. "His true Penelope was Flaubert"  Ezra Pound

                        H. James et Joyce le prend comme modèle.

                        Son oeuvre représente le travail fait, défait et refait.

                        "His tool, the engraver's." Pound.  Flaubert est graveur et son art est difficile. S'il fait une faute tout est ruiné. Flaubert n'aime pas les tableaux où on peut facilement changer des choses. Son style est exact (Ingres). Les mots et les idées sont consubstantiels.

                        Il faut chercher les mots exacts.

            Dumas père - "Flaubert, c'est un géant qui abat une forêt pour faire une boite."

                        La forêt - tous les mots

                        La boite - Mme Bovary

            Son style est plus réaliste que celui des romantiques.

 

Un grand thème - l'aboutissement de romanticisme - la fin des rêves et des illusions.

            Julien Sorel - en disproportion avec le milieu

            Emma Bovary - en disproportion avec elle-même. Elle vit grâce à ses phantasmes (rêves) Chez Flaubert le réalisme est une doctrine - une étude méthodique, objectif, et documentaire.

            Par ex. La scène d'arsénic. Il a lu 20 livres sur les effets de l'arsenic (à Mme Colet - "j'ai à la bouche le goût d'arsenic.")

F. est le réaliste qui devient son sujet.

Emma est la grande étude

            -une période d'ennui - elle vit dans ses rêves

            -elle commence à dire des mensonges

            -elle devient infidèle

            - elle amasse des dettes

            -le suicide

Cest une étude par des étapes méthodiques. On accepte tout. On la connait. "Mme Bovary, c'est moi." Fl. étudie sa tendance de chercher le bonheur dans les rêves - elle se croit la plus grande amoureuse - elle est vicime de ses illusions - le moment dangéreux est où on perd contact avec soi-même - la schizophrénie

Le Bovarysme - une tendance à se voir tel qu'on voudrait être - la puissance des illusions, c'est redoutable.

 

Un Coeur simple 1877

            Rien n'est superflu

ch I.  -  La Prélude

            1. Pont L'Evêque - la ville

            2 Mme Aubain 1er personnage - Fl. décrit sa maison - pas elle.

                        "L'Appartement sentait un peu le moisi (moldy)"

            Elle ressemble à la maison. Son esprit est fermée comme la maison.

            3. Félicité - un mot réligieux - une béatitude - un bonheur calme et durable qui est le contraire de sa vie?

            Sa journée consiste de dire le rosaire, aller à la messe et  travailler. "Blessed are the pure of heart for they shall see God." Elle voit le Saint Esprit à la fin.

            Une nouvelle héroine sans drame grandios - elle est terne - médiocre (Dull) Donald Duck, les poupées, Chaplin qui est mécanique.

 

ch. II. Le Passé de Félicité (la documentation - le cas de Fél.)

            1. Théodore - à une foire en août il essaye de la violer. Il promet le mariage mais il la quitte. Une expérience traumatique. On dit que nous sommes formés par 2 ou 3 grandes expériences.

            2. Elle travaille chez Mme Aubain et elle oublie son exp. par le travail. Elle est attirée aux 2 enfants.

            3. Le taurreau - elle sauve la famille et devient précieuse.

            4. A Trouville une plage - là pour guérir Virginie. Paul va faire ses études à Caen. Il disparait.

            5. Félicité amène Virginie à ses leçons de catéchisme.

 

ch. III. La communion, Victor et Loulou

            1. La 1ière Communion à l'églse - la nef - les vitraux

                        a. La Colombe représente le Saint Esprit

                        b. La Vierge et l'Enfant Jésus

                        c. Saint Michel et le dragon

            C'est la Fête Dieu (Corpus Christe). Félicite écoute des histoires de l'Ecriture. Il y a une procession où le prêtre porte le Saint Sacrement (la hostie dans un ostensoir).

            Quand Virg. reçoit la communion, Fél. manque de s'evanouir Elle se perd dans Virginie - une perte de soi dans quelqu'un d'autre. Elle n'avait pas la même expérience elle-même.

            2. Victor - son neveu p. 157 une description sensuelle. Elle l'aime.

            3. Loulou - le perroquet rtemplace Vicor qui est mort

                        Loulou - l'exoticisme - un goût des choses des pays étrangers.

                        (Ashenback - Mort à Venise attiré à une statue de son passé et puis à Tadgio - amour impossible)

                        On va du normal à des attractions de plus en plus anormals puis au grotesque

                        Théodore, Virginie (elle se perd dans V.) Victor et puis le perroquet.

 

Ch. IV.

            1. Loulou arrive p. 163

            2. Loulou meurt et Félicité la fait empailler.

            Flaubert montre le goût de la bourgeoisie - p. 164. Loulou est montée sur un socle d'acajou mordante une noix dorée.

            3. Ensuite Fél. confond Loulou avec Le Saint Esprit (la colombe) Ici l'union des thèmes de rél. et d'amour. p. 165

            4. La maison s'abîme p.166. Ellese retire de plus en plus du monde.

            5. Loulou est devorée par les vers (La peste dans Mort à  Venise)

 

Ch. V.

            1. La Fête-Dieu  Le prêtre porte la hostie dans un ostensoir. Le garçon apporte l'encensoir. Il y a une procession avec des arrêts. Le prêtre met l'ostensor sur le reposoir.

            2. Félicité meurt. Elle voit le grand perroquet dans le ciel.

            "Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu."

 

Le Psittacisme  terme employé par Flaubert pour décrire nos relations humaines. C'est une répétion mécanique des notions qui n'ont pas été assimilées.

 

Dans notre vie il y a 3 aspects:

            1. L'amour - souvent faussé par la répétition des mêmes gestes et mots.

            2. La réligion perd sa valeur aussi.

            3. La Politique - toujours les mêmes discours

 

l'Age de mufflisme - la répétition des mêmes gestes rend nos actions inutiles et mauvaises.

 

Dans Un Coeur simple le perroquet apprend à dire 3 choses:

            1. Charmant garçon - allusion à Paul, Victor et Théodore. C'est l'amour chez Fél.

            2. Serviteur monsieur - le rapport entre Fél. et Mme Aubain

            3. Je vous salue Marie - la rél dans sa vie.

 

Ces phrases décrit la vie totale de Félicité mais c'est le perroquet qui les dit!  Est-ce que Flaubert a aimé cette vie. Quelle est la question? Il a pitié?

 

Est-ce qu'il critique l'age de mufflisme et de psittacisme qui nous fait perdre contact avec nous-mêmes?     

 

Le Symbolisme

 

Ce qu'on appelle la poésie à la 2ième moitié du 19ième siècle

 

1. On cherche une "profondeur poétique" - une image peut evoquer beaucoup de sens. Le pouvoir des mots.

 

2. On veut de la musique   et la peinture. Pas nécessairement des mots musicaux mais une composition musicale et un effet musical. Par exemple, "on comprend lentement ce que un poème veut dire. Ca arrive petit è petit. Vous essayez de comprendre d'une façon intellectuelle. Ca n'arrive pas. Et, tout d'un coup l'image du poème devient clair. Cet effet est comme la musique qui se revele en nous.

La peinture - on peint des paysages intérieurs.

 

3. Le type de décadent apparait qui semble avoir der la nausée avec la vie moderne. On renverse les valeurs de la raison et religion pour trouver la vraie vie spirituelle.

 

 

Baudelaire

 

             - le dandy élégant - il s'habille bien pour marquer sa supériorité intérieure. Le dandy corrige le naturel. La poésie est un exercise spirituel pour corriger le naturel.

 

Les Correspondances

            le poète est celui qui marche dans les forêts de symboles.

 

Les correspondances entre le naturel et surnaturel (Swedenbourg)

Et les correspondances entre les régistres sensuels - les sens

 

Le synésthésie - un sens peut evoquer un autre

            Intertextualité - un texte peut nous aider à lire un autre.

            Interdisciplinarité - une discipline "   "  "

 

Sens spatial  -

Sens temporel - la mémoire s'ouvre quand on fait des correspondances entre les sens et l'esprit.

 

La mémoire c'est notre génie

On peut rappeler:

            l'idéal  - "L'Invitation au voyage" - la douce langue natale

 

            le spleen - - l'ennui - la mélancholie

                                    "Duellum, Recueillement

Son conseil - "Enivrez-vous" de la passion (vin, poésie ou virtue) pour éviter l'ennui.

 

La peinture et la Poésie - il peint des paysages intérieurs.

 

 

 

Mallarmé et Rimbaud suit la tradition de Baudelaire

 

Mallarmé

            cherche à comprendre les correspondances par le pouvoir du métaphore. Le but du poète est d'expliquer le monde orphiquement. Le vrai sens spirituel du monde. (MacBeth nous explique l'ambition et la violence)

            Les intellectuels le suivent au 20ième s. comme Gide, Proust, Joyce (esprit d'Apollon)

 

Rimbaud

            cherche à expérience le spirituel. Les surréalistes le suivent  (esprit de Dionysus)

 

            "Le bateau ivre"  -

 

                        le poète comme voyant  "je est un autre"  le cuivre devient le clairon, le bois - le violon - et les mots deviennent de la poésie  - l'être humain devient poète

 

            1870 La Commune - révolution des ouvriers

                        une nouvelle société

le poème   4 movements

            1. La libération

            2. le voyage déreglé

            3. la désillusion après de belles illusions - la guele de                                     bois

            4. La nostalgie - le voeu de mourir ou rentrer à l'état de        l'enfance

 

Rimbaud quitte la littérature- on n'est pas capable de vivre après une vision de voyant.

 

Mallarmé

 le pouvoir de language de préserver le mystère

 

"Le vierge le vivace et le bel aujourd'hui"

           

Le symbolisme du cygne

1. le sens littéral - le cygne attrapé entre la vie et la mort pour n'avoir pas volé au sud.

2. le sens métaphorique - le cygne est le poète

                        le lac glacé est la page

3, le sens symbolique - le symbole est l"EXPERIENCE ou L'HISTOIRE    ou le DRAME du métaphore

            ici c'est l'expérience de frustration - le cygne-poète n'est pas accepté ou il ne peut pas écrire

     le métaphore est en exile de language ordinaire. le poète en exile des gens ordinaires.

4. le sens mythique - la grande expérience universelle. Le cygne est Jupitère qui donne naissance avec Léda. C'est le vierge (magnifique) qui donne naissance au Christe. 

Ici c'est le désir de donner naissance à Dieu à l'art. Le cygne ne peut pas mais il a "le songe froid de mépris" C'est le désir universel des poètes destinés à l'echec mais BEAUX et MAGNIFIQUES dans leur exile..

 

"Le Pitre chatié" 

 

le sens littéral - le clown quitte le cirque, nage dans la           rivière et est puni par le soleil, son fard dégoutant et l'eau froide.

le sens métaphorique - le clown est le poéte ou l'acteur

le sens symbolique -

            le voeu de quitter votre profession - on ne se rend pas compte de "sens du sacre" seulement que quand on révolte contre quelque chose. Le poète a perdu son art d'attifer.

le sens mythique - le sens sacré de vocation - on doit révolter pour trouver ce qui est sacre dans la vie. Ce qui vient de dieu

 

Le but de tout art est La SCENE - le théatre - ici on devient un mauvais Hamlet. Il faut retourner à la scène

 

"Yeux, lacs avec ma simple ivtresse de renaitre autre que l'histrion"  - Les yeux peut devenir une tentation sexuelle et sensuelle aussi. Ici, le clown est amant maladroit

 

la vocation sprituelle se comprend au niveau physique comme une tentation à l'amour physique. On veut devenir comme Dieu en créant et on risque la punition. C'est notre état.

 

Matisse dans Jazz  contemple sa vocation comme artiste.

 

I. Le Clown - (Le clown comme Icare)

 

NOTES

P.9,10  qui veut se donner à la peinture doit commencer par se faire couper la langue

 

II. CIRQUE (peintre comme saltimbanque et codemas)

 

p.11,12 - il sépare ses planches )dessins) des intervalles de l'ECRITURE -

 

III. M. LOYAL  (mémoire de cirque les "cutouts" metonymie de l'art de l'enfant pour se souvenir de l'enfance)

cutouts - "planches de couleur" (17,18)

p.17, 18 - l'ecriture comme support visuel

p.21  un effet "spectaculaire" commes des asters sur un bouquet (18)

 

p. 22-3 des notes prises au cours de son existence comme peintre

metaphore de pages écrites//importance d'un proces - lui un greffier a rempli ses pages de La Fontaine

 

Le Livre JAZZ est comme architecture - les murs sont les dessins et l'ecriture s'agit des choses dans les chambres - la vie mentale  

ou - le

l'ecriture est les murs avec les dessins comme choses mentales dans les chambres de notre tête.

 

IV. CAUCHEMAR d'un ELEPHANT BLANC

 

1.  Le BOUQUET

p.31 la cueillette des fleurs pour les peindre

 

V. CHEVAL, ECUYERE, CLOWN

(les amuseurs et acors au cirque - l'art de lévitation)

 

p.34-5 il a chargé le nouveau bouquet de souvenirs des fleurs passés - un fardeau au nouveau bouquet(37-8)

il est deçu

 

Renoir (39-40) quand il projete un tableau de fleurs, il peint le côté qu'il n'a pas prévu

 

2. L"AVION (p.40)

une autre vision du monde

 

VI.  LE LOUP   (Les Nazis pendant l'Occupation - Icare est une réponse)

(45-6) à travers les trous dans les nuages on oublie les troubles de la terre.

(47-8) une fois sur la terre nous ne sentons pas le poids lourd du ciel gris qui pese sur nous.

 

VII. LE COEUR (il varie du négatif au positif comme une chanson)

(53-4) les jeunes devraient tous voyager en avion après les études.

 

VIII. ICARE (réponse au loup - voler hors de danger)

 

3. LE CARACTèRE D'UN VISAGE

p.57 - dépend d'une lumière spirituelle qu'il reflète

p.58-9 - dans un figuier - toutes les feuilles sont différentes, cependant chaque feuille crie FIGUIER   -  60- pas de dessin

 

IX. FORMES  (62-3)

4. SI J'AI CONFIANCE EN MA MAIN

65-6 - elle paraphrase les sentiments

68 - la main -  un prolongement de la sensibilité et de l'intelligence - jamais la maitresse

 

X. L'ENTERREMENT DE PIERROT (70) (le coeur est la chose la plus importante - c'est la maitresse de la main)

 

5. DESSINER AVEC DES CISEAUX  - 73-4 découper en vif dans la couleur - la taille directe des sculpteurs

 

6. MES COURBRES NE SONT PA FOLLES

75-6 le fil à plomb

 

XI. CODEMAS (les voleurs de la trapèse)

p.81 l'arabesque - autour de la ligne (la jambe qui porte -bears weight) l'arabesque représente les DIVAGATIONS de Mallarmé

l'arabesque est combinaison de fils à plomb et la courbe 81

82- le verticale dans son esprit

84 - les courbes ne sont pas folles

 

XII. NAGEUR DANS UN AQUARIUM

 

7. UN NOUVEAU TABLEAU  apporte UNE FIGURE NOUVELLE (89-90)

90-3 eviter des clichés qui étouffent des petites fleurs qui viennent jamais telle qu'on les attend.

 

XIII. AVALEUR DE SABRES

 

8. UN MUSICIEN (94- enart, la vérité réelle vient quand on ne comprend plus ce qu'on fait

94-6 la communion - on arrive la tête vide pour avoir cette energie des instincts (101)

 

XIV LE COWBOY  (modèle comme participiant actif- 98)

 

9.   SI JE CROIS EN DIEU

p. 102 - quand je travaille

103-4 Dieu - un prestidigitateur  ici - parce qu'il enleverait la force et sentiment créatif

 

XV. LE LANCEUR DE COUTEAUX - (le modèle est passif ici)

 

10. JEUNES PEINTRES incompris ou tardivement compris PAS DE HAINE

109- la haine u  parasite

111- l'amour rend leger ce qui est pesant

 

XVI. LE DESTIN (La haine et l'amour?)

 

117-19 l'amour est leger - avec amour on est libre. Rien ne le retient en bas.

 

11. BONHEUR  (119)

 

XVII. LE LAGON

 

125-6 Le succes = prisonier

arrivée = prison  - il faut aimer le proces de votre travail

la nostalgie - un prison aussi

127- les artistes japonais ont changé de nom

 

12. LAGONS apostrophe - une des 7 merveilles du paradis (128)

 

XVIII. LE LAGON

 

13. HEUREUX CEUX QUI CHANTENT

133-4 il y a toujours des fleurs pour qui veut bien les voir

 

14. LA VIE FUTURE

135-6 où on passe lavie selon nos dons naturels

contre les égoistes

 

XIX LE LAGON (140)

 

15. JAZZ

141-2 mémoires  faites pour apaiser les réactions simultanées

XX. LE TOBOGAN(143)

145-6- de mes improvisations chromatiques et rythmiques

pages qui forment un fond sonore

Marcel Proust - né en 1871 - mort en 1922

5 siècles d'ancêtres à Chartres et Illiers (Combray)

Son père est médecin, catholique - hygéniste connu

1870 Il se marie avec une juive - Jeanne Wel de Lorraine

2 familles

De son père il hérite le pouvoir scientifique d'observation et le pouvoir de finir des oeuvres complexes.

De sa mère - l'Israelite - la sensibilité, la tendresse

la tendance vers l'hyperbolie, l'âme qui chante

(le médecin vient chez la grand-mère (?) de Marcel dans Le Côté des Guermantes et lui dit qu'elle fait partie de la race nerveuse qui fond les religions et créent les chefs d'oeuvres. Marcel est nerveux. Marcel n'est pas juiif d'origine mais Swann l'est.

Le génie de France vient de 2 familles différentes

Montaigne, Gide 2 provinces différentes

L'Enfance - Grand thème du roman

 

Baudelaire "les verts paradis des amours enfantins" il cherche à retrouver son enfance par la poésie - il veut retouver l'innocence et la pureté. Proust aussi veut créer un chef d'oeuvre de ses souveniirs d'enfance.

Combray est le centre de ses souvenirs (Illiers et le jardin de son oncle Louis Weil à Autueil). p. 48 "Circulaire" mot clef du roman - à la fn il retourne à Combray - le mouvement du roman est circulaire. Combray est l'endroit enchanté de sa vie où il devient un malade, un nerveux (Il tombe malade [le baiser et l'acte de désobéissance] pour punir sa mère - il devient différent à cause de sa maladie - il devient aliéné à cause de son expérience traumatique - il perd son innocence pendant cette nuit de mensonges.

Combray La Structure

I. La Mémore volontaire

1.L'Ouverture 3-9 (11-18)

2. Le Drame de coucher 9-43 (17-57)

a. Les soirées habituelles

b. Une soirée particulaire

3. La transiton où il parle de la découverte de la mémoire involontaire et la théorie de la connaissance 43-47 (57-62)

 

II. La Mémoire involontaire

Tout Combray et ses environs sortent de la tasse du thé 47-184 (62-219)

1. Les dimanches à Combray - on va à la messe (il regarde de la fenêtre de sa chambre.
2. Les 2 Côtés
         a. le côté Méséglise (Swann)
         b. Le côté des Guermantes
3. Les 2 côtés ensemble  

1. L'Ouverture 3-9 (11-18)

La métempsychose - une âme dans une autre forme (Joyce Ulysse "Some say they remember their past lives")

La Métempsychose - définition - p.5 (13) "Un homme qui dort tient en cercle autour de lui le fil des heures, l'ordre des années et des mondes."

Marcel quand il dort (?) se souvient de P.9 (17-18) "Combray, Balbec, Paris, Doncières (Orléans) et Venise" les seuls endroits du roman - le program du roman

Le sommeil - un moment d'aliénation - pas normal - surtout le moment entre le sommeil et le reveil etc. Dans le sommeil l'espace et le temps sont melés, il y a une aliénation nécessaire pour faire marcher le souvenir - le tram des souvenirs.

2 sortes de mémoires: ce qu'il a vecues, ce qu'on lui a dit

le but est de faire sortir ces mémoires.

2. Le Drame du coucher

a. Les soirées habituelles
       11(20) quand la grand-mère va au lit on peut respirer

13(23) il compare le baiser de sa mère A la hostie - il touch le blasphème (il va comparer le baiser d'Albertine de la même façon)

L'arrivée de Swann 14 (23) il sonne les grelots pour ne pas déranger la conversation 13-14 Description - "nez busqué (arched)     Swann est mondain 24 il fréquente le Faubourg St Germain à Paris. Son père est agent d'échange (sp.)

b. La Soirée particulière 27 (38)

Marcel doit aller au lit "L'escalier horrible" Il doit se coucher "sans Viatique" 27 le baiser

28 (40) dans sa chambre il écrit à sa mère de venir. Françoise, la bonne, à qui il donne la lettre a un code impérieux (pas d'émotions dans le code) elle sera guidé par ce code (des lois de conduiite pas écrites comme donnant une lettre à quelqu'un pendant qu'il dine) ce code est le code de Combray qui existe depuis le moyen age.

L'angoisse de Marcel 30 (42) il croyait que Swann se serait moqué de lui, mais Swann, lui-même souffre de la même angoisse de Marcel. Swann souffre à cause d'Odette qui n'est pas là, mais dans un endroit de divertissement. Cette angoisse est le premiier lien entre Marcel et Swann.

La muraille de l'escaler 36 (49) (il pense à celle de Louis Weil et pas cette maison) plus tard grace à la madeleine et le thé il va se souvenir)

La mère est restée pendant toute la nuit 36-8 (48-9)

Les Sanglots de cette expérience resteront toujouirs 36-8 (49)

Dans son intérieur les sanglots sonne comme les clochers d'une ville pendant le jour quand on ne les entend pas.

Marcel appelle cette nuit "la triste date" de l'abdication de sa mère. Elle abdique son pouvoir à l'enfant (gives in) Il est nervrosé (souffre de tension nerveuse).38 (51)

La mère lui lt de François le Champi de Georges Sand (même sorte de chute morale) 41(55) Le livre à couverture rouge sera important à la fin.

" la douceur de cette nuit 42-3 (56) ne pourrait se renouveler" sauf dans la mémoire involontaire, pas volontaire.

3. La transition La théorie de la connaissance ou de la mémoire 43-7 (57-61).

3 sources:

Le Temps retrouvé - dernier chapitre

lettre à René Blum Nov. 1913

Une intervue dans Le Temps une revue littéraiire 12 nov 1913

La théorie de la mémoire est la base de Proust.

a. Notre percepton consciente est plein d'erreurs 43 (57). Nous voyons mal. Nous avons tendance à éliminer tout ce qui est obscur.

La source de notre mémoire volontaire, la mémoire de l'intelligence est une collection de mensonges.

b. Tout ce qui est écarté au présent tombe dans notre inconscient, notre mémoire involontaire.  

Qu'est-ce qui évoque ces mémoires?

Une sensation fortuite. Cette connaissance doit être déclenchée fortuitement (sans essayer) grâce à une sensation au présent associée à une sensaton au passé 44-6 (58). La sensaton vient du passé et est évoquée au présent. Avec cette sensation fortuite (le saveur du thé et la madeleine) le passé revient dans une forme plus complète que le passé quand nous y étions! C'est la mémoire involontaire de notre inconscient. Il y a une complexité, une richesse. C'est plus que le réalisme (plus que l'observation directe.) Proust voit toute son oeuvre grâ à quelques moments fortuites.
 

Jean-Paul Sartre  -  L'Existentialisme

 

au début du 20ième Siècle les écrivains s'intéressent

            à l'anti-intellectualisme. Gide par exemple préfère la spontanéité que les pouvoirs de la raison. Henri Bergso, philosophe, parle des pouvoirs de l'intuition au dessus des pouvors de l'ntelligence ou raison.  Gide essaie d'être dsponble au futur. Il s'ntéresse à la liberté.

 

Sartre continue cette dée en essayant de fare des projets de liberté. La liberté reste inutle s on ne s'en sert pas.

 

L'exstentialisme 

 

            Le néant - on met accent sur le néant. Comment peut-on expliquer le néant?  On ne peut pas mais on peut le sentir dans l'angosse et la peur. En pensant du néant on passe à des méditations plus profondes de l'existence.  On commence à demander <<pourquoi est-ce que j'existe?  Qu'est-ce que je dis quand je dis Je?>>

 

            L'absurde  - le néant revèle l'absurdité fondamentale. Le monde est sans raison et pourtant il y a un conscience surgi de ce néant. Un nouveau sens à la tragédie.

                        La tragéde grecque - une lutte centre le destin des deux et la liberté.

                        La trag. néoclassque - une lutte entre les passions et le devoir.

                        La trag. de l'absurde - une lutte entre l'être humain qui cherche la sécurité et la perfection dans un monde qui est rratonnel et imparfat. On cherche une personalité fixe mas on change constamment.  On se sent de trop dans le monde. Ce qui est absurde est la condtion des 2 ensemble - l'être avec raison dans un monde sans raison.

 

            L'athéisme - Il faut prendre la responsabilité so-même et pas            dependre d'un deu. Il faut vivre horizontalement.

 

            L'existence précède l'essence

                        Le plus important - on crée son propre essence. On est ce qu'on se fait. Nous ne somme pas créés selon un modèle. Nous sommes des sujets à assumer et pas des objets.

 

            La mauvaise foi - si on refuse d'accepter l'absurde. Si on préfère de se considérer comme objet. ll faut agir selon nos idées et pas à celles que les autres ont de nous. Il est dffcle parce que nous sommes des êtres qui agssent selon les lignes syntagmatques.  Nous nous traitons comme objets. Par exemple on veut toujours la fin de la semaine, la fn d'un livre.

 

            par ex. le texte et l'oeuvre de Roland Barthes.

                        le structuralsme et l'mp. du signfiant que le signfié.

                        la déconstruction et la recherche du sujet en renversant

les valeurs du centre. Par intertextualité on cherche l'origine de ses pensées.                   

                        les études de genre - on distingue de ce qui est féminin et masculn, male et femelle.

Le nouveau historicisme - on met l'accent sur la culture des gens qu ont vecu pendant

l'époque. Au lieu de parler de la politique on parle de la vie de tous les jours pour

 trouver où se trouve le vrai pouvoir      

 

 

La liberté - Si on veut lutter entre le moi comme objet et sujet on se rend compte qu'on est libre.

            La liberté veut dire le choix. Le choix donne :

                        la responsabilté

                        l'angoisse - qui est un signe qu'il y a quelquechose important à choisir.

Le Mur

Le néant

            403

            404

            407

l'absurde

            402

            408

            410

l'athéisme

            403

l'existence précède l'essence

            407

la liberté

            407

            409

La mauvaise foi

            403

            406

Est-il héros?  Qu'est-ce qu'l aurait dû faire?  Pourquoi a-t-il ri à la fin?

 

Ionesco - le Théatre de l'absurde

 

L'ensevelissement 

 

La répétition des objets

le cliché

La banalité de notre existence

Le gavagel'absurde

le rêve et le cauchemar

l'anti-théatre